S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Le blé au plus haut depuis 2 mois

Blé

Le marché du blé continue sa progression cette semaine pour atteindre 170€/t en rendu portuaire, soit un gain de plus de 10€ sur le mois de septembre. Le marché à terme du blé sur Euronext a atteint un plus haut depuis 2 mois ce jeudi, à 176,25€/t, sur l’échéance de décembre.

La demande en blé à l’exportation soutient le marché. Ce 2 octobre a eu lieu la 3ème vente de blé français à destination d l’Egypte. Le GASC a acheté 60kt de blé français, seule offre retenue et la plus compétitive en C&F face aux origines russes et ukrainiennes. La parité euro/dollar, en dessous de 1,1 contribue à cette compétitivité. A destination de l’Algérie, les chargements continuent, avec cette semaine plus de 92kt de blés chargées depuis Rouen pour cette destination.

Pour l’heure, selon les chiffres de la Commission européenne, 1,360Mt de blé français ont été exportées vers les pays tiers, en retrait de 708kt par rapport à 2018/19 et 236kt par rapport à 2017/18 (cf. graph). Pour autant les derniers appels d’offres et l’évolution des dispositions d’achat du Maroc promettent de belles perspectives à venir. En effet, selon France Export Céréales, suite à l’abaissement des droits de douanes depuis le 1er octobre et des accords d’association notamment avec l’UE, le lancement d’un appel d’offre dès le lendemain donne l’avantage aux blés européens et particulièrement la France. Les quantités pourraient atteindre 633kt.

Maïs

Le marché à terme du maïs à Chicago s’est apprécié lundi suite à la parution du rapport trimestriel de l’USDA sur l’état des stocks aux Etats-Unis. Les opérateurs estimaient les stocks à 2,428 milliards de boisseaux, et l’USDA a finalement publié le chiffre de 2,118 milliards, en deçà de leurs attentes. Il est possible que ces éléments entraînent une révision du bilan maïs américain pour le prochain rapport du 10 octobre.

Le cours du maïs a par la suite continué sa progression, soutenu par le retard dans la récolte de maïs aux Etats-Unis. Mais au final, le marché à terme est reparti quelque peu à la baisse ce mercredi sans pour autant perdre les gains du début de la semaine. Euronext a suivi la tendance et progresse de +1,75€ cette semaine.

En France, la récolte continue d’avancer pas à pas, et au 30 septembre, selon Céré’Obs, 6% des surfaces étaient récoltées contre 3% la semaine précédente. L’avancement de la moisson est en net retrait par rapport à l’an passé (42% à même date en 2018) mais la récolte avait démarré en avance en 2018.

En Europe, le CIC, dans son rapport du 26 septembre a revu à la baisse la production de l’Union, à 66,4Mt contre 66,7Mt le mois dernier. Les productions polonaise et italienne ont été revues à la baisse, ce qui n’a pas été compensé par les hausses dans les pays de l’Europe de l’Est (Bulgarie, Hongrie). Les importations européennes sont toujours estimées à 18,8Mt. Au 30 septembre, ce sont déjà presque 5Mt de maïs qui ont été importées en Europe, dont 1,9Mt en Espagne. Le maïs brésilien représente 2,8Mt.

Les exportations du Brésil sont restées importantes sur le mois de septembre, avec 6,3Mt expédiées sur ce mois, presque 2 fois plus que l’an passé. Les exportations brésiliennes sont en bonne voie pour atteindre le chiffre de 37Mt selon le CIC (27,8Mt en 18/19 et 31,2Mt en 17/18).

Orge

Dans le sillage du blé, le cours de l’orge Fob Rouen s’est raffermi cette semaine. La progression a également été aidé par l’appel d’offre de l’Arabie Saoudite la semaine dernière en orges fourragères pour 1,020 Mt. A priori les origines mer Noire, UE et Australie ont été retenues.

Avec l’amélioration des conditions fourragères et une utilisation a priori réduite des aliments composés, les achats de l’Arabie Saoudite sont prévus à 6,9Mt. Ce chiffre est certes plus élevé que pour la campagne 2018/19, mais il est en net baisse par rapport aux campagnes 2017/18 (7,9Mt) et 2016/17 (8,1Mt). Les exportations européennes d’orges vers cette destination sont en retrait au 30 septembre (375kt contre 615kt en 2018/19 à la même date). Par contre, les exportations chinoises sont sensiblement identiques à l’an dernier à la même date.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019    
18/10/2019    
25/10/2019    
01/11/2019    
08/11/2019    
15/11/2019    
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Graphe de la semaine

Exportations françaises de blé au 30 septembre



Source : Commission européenne

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Charles Delmotte

Les cours du colza à l’arrêt

Colza et soja

Le colza n’a pas évolué depuis le 27 septembre et reste sur des niveaux de 386 €/T sur l’échéance novembre d’Euronext. Il peine à casser la résistance des 390 €/T en l’absence de nouveaux éléments de soutien. Les cours sont partagés entre le retard des récoltes de canola au Canada suite aux intempéries et les prises de profit sur les cours du soja.

Au Canada, seulement 24 % des surfaces ont été récoltées au Saskatchewan (une des principales régions productrices), contre 70 % en temps normal. Ainsi, le cours du canola est en hausse depuis le début de semaine et entraine donc le marché à terme d’Euronext dans son sillage.

En Australie, les températures excessivement chaudes et le manque de précipitations devraient avoir un impact sur les rendements de canola australien. Selon OilWorld, la production de canola australienne serait de 2,25 Mt pour la campagne 2019/2020.

En France, les pluies des derniers jours, arrivées tardivement, ont permis d’accélérer le développement des colzas. Les températures des prochains jours seront déterminantes avant l’hiver.

Du côté des huiles, l’huile de colza à Rotterdam a chuté cette semaine à 800 €/T. En effet, elle reste trop chère face aux autres huiles.

En soja, les négociations commerciales entre la Chine et les USA se poursuivent. Mais, on peut noter une augmentation de la demande chinoise malgré un volume contracté inférieur aux dernières campagnes.

Tournesol

En Ukraine, 11 Mt de tonnes ont été récoltées à ce jour. Le rendement s’annonce à un niveau record de 2,4 t/ha en moyenne, l’objectif de production de 15 Mt sera donc atteint. En Russie, les rendements également sont records à 2,1 Mt. Le cours de la graine de tournesol est donc à son plus bas depuis près de 4 ans du fait de récoltes pléthoriques. Ainsi, le tournesol français n’évolue guère du fait de la pression récolte des pays de la mer Noire.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019    
18/10/2019    
25/10/2019    
01/11/2019    
08/11/2019    
15/11/2019    
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 170 €/t oct./déc. ; 170 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 170 €/t oct./déc. ; 170 €/t janv./mars
R. La Pallice : 168 €/t oct./déc. ; 168 €/t janv./mars
R. Nantes : 165N €/t oct./déc.
R. Bretagne : 169 €/t oct./déc.
D. Beauce : Meunier : 163 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 157 €/t oct./déc. ; 157 €/t janv./mars
R. La Pallice : 159 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 159 €/t oct./déc.

Maïs

R. Bretagne : 174 €/t oct./nov.

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 386 €/t oct./déc. (var. -1,25 €/t) ;
Fob Moselle : 389 €/t oct./déc. (var. -2,25€/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 330 €/t oct./déc. (var. +5,0 €/t)
Bordeaux : 325 €/t oct./déc.

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 876 $/t oct. (var. -4,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 761 $/t oct. (var. -9,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 717 $/t oct. (var. -43,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 572 $/t oct. (var. +77,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 223 €/t oct. (var. +6,0 $/t)
Colza - Départ Grand-Couronne : 211 €/t oct. (var. +3,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 324 €/t oct. (var. +5,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 52,52 $/baril (var. -3,59 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,093 $ (var. +0,001)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 04 octobre variation*
Blé tendre, décembre 176,25 3,25
Maïs, novembre 165,00 1,75
Colza, novembre 386,00 -1,25
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 195,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 04 octobre variation*
Blé tendre, décembre 163,72 0,78
Maïs, décembre 139,51 5,24
Soja, novembre 305,46 6,50
Huile Soja, décembre 599,10 13,38
Tourteaux de Soja, décembre 299,55 1,14

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 04 octobre variation*
Canola, novembre 314,52 5,82

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-29/09
Cumul France
01/07-29/09
Blé tendre 6 253 908 1 360 342
Farine BT (val. prod.) 135 180 14 215
Blé dur 122 039 44 693
Orge 1 826 293 717 958
Maïs 395 552 41 683

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-29/09
Cumul France
01/07-29/09
Blé tendre 798 466 998
Farine BT (équiv. grain) 6 593 2 168
Blé dur 340 717 7
Maïs 4 968 543 7 098
Sorgho 1 740 -

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

139 848 t ont été chargées et déchargées
du 26 septembre au 2 octobre 2019, dont :
 

Exportations : 100 453 t

  • Tourteaux gluten de blé : 2 101 t (Norvège)
  • Tourteaux de colza : 3 292 t (Irlande)
  • Blé tendre : 40 060 t (Irlande : 4 080 t ; Canaries : 3 630 t ;
    Algérie : 32 350 t)
  • Orge fourragère : 55 000 t (Maroc : 33 000 t ; Algérie : 22 000 t)

Importations : 39 395 t

  • Pois fourrager : 3 005 t (Royaume-Uni)
  • Colza : 33 390 t (Ukraine)

 


 

 


La Pallice

63 213 t ont été chargées
du 26 septembre au 2 octobre 2019, dont :

  • Blé vrac : 59 913 t (Espagne : 3 000 t ; Angola : 34 510 t ;
    A ordre : 15 000 t ; Sénégal : 7 403 t)
  • Orge vrac : 3 300 t (Pays-Bas)