S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°42 - Vendredi 06 décembre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

la pluie, la pluie, la pluie

Blé

L’Algérie était aux achats cette semaine, pour 500kt de blé pour des chargements sur janvier/février. Une part conséquente d’origine argentine aurait été acheté. Il semblerait d’ailleurs que la Chine ait raflé la 1ère place dans les destinations du blé français selon les estimations de certains analystes, l’Algérie serait désormais la seconde destination.

Même avec une production de blé prévue en baisse par rapport à l’an dernier, le ministère de l’agriculture argentin table sur un solde exportable en hausse, à 12,5Mt contre 11,1Mt selon France Export Céréales. Et le programme d’exportations sur la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020 s’annonce important. L’Argentine devrait continuer à être présente sur la scène internationale.

L’Egypte a également acheté ce mardi 3 décembre près de 300kt de blé d’origine russe, à des prix entre 235$ et 236$ C&F, pour des chargements fin janvier. Les deux propositions françaises étaient aux mêmes niveaux de prix que les offres russes en Fob, mais avec un coût de fret de près de 5$ plus cher.

Entre des origines mer Noire compétitive et l’arrivée des origines argentines, le marché du blé est plutôt orienté à la baisse cette semaine.

La collecte française de blé est dynamique, les chiffres de FranceAgriMer montrent au 1er novembre, une collecte de blé en hausse de +12% par rapport à l’an dernier à la même date, soit 22, 482 Mt collectées au 1er novembre. La quantité collectée sur le mois d’octobre est en hausse de +47,3% par rapport au mois d’octobre 2019. Au regard de l’estimation de FranceAgrimer sur le prévisionnel collecté à fin juin 2020 (35,9Mt), un peu plus de 60% a déjà été collecté, un chiffre proche de l’an passé (cf. graph).

Avec un mois d’octobre et de novembre très pluvieux, les semis avancent doucement. Au 2 décembre, 83% des surfaces de blé étaient semées, contre 80% la semaine précédente et la quasi-totalité l’an dernier (99%) selon Céré’Obs. Pour l’heure, en Russie, les conditions de culture sont favorables aux céréales d’hiver. Le potentiel de production russe est jugé élevé pour le moment, mais si tôt dans la campagne, rien n’est encore joué.

Maïs

Compte tenu de la petite récolte de maïs français attendue cette année, peu d’opérateurs pensaient que la récolte durerait jusqu’à Noël, mais on s’en approche désormais. Au 2 décembre, 94% des maïs étaient collectés, seulement 2 points de plus que la semaine précédente. La date médiane de récolte est en retard de 20 jours par rapport à l’an dernier selon Céré’Obs. Aux Etats-Unis également, la fin de la récolte s’étire dans certaines parties du Midwest, en raison de la neige et les prévisions météorologiques risque de voir perdurer les difficultés de récolte. A la fin de la semaine dernière, la récolte était complétée à 89%. Il se pourrait bien que des parcelles ne soient récoltées qu’au printemps prochain.

Dans l’hémisphère sud, les conditions climatiques sont assez contrastées, en particulier en Amérique du Sud. Alors que celles-ci sont tout à fait correctes au Brésil laissant envisager une future récolte de nouveau abondante, l’Argentine fait face à une sécheresse importante.

Le marché à terme du maïs à Chicago est orienté à la baisse dans un contexte de bonnes perspectives brésiliennes, et sans élément nouveau dans le marché. Le marché à terme du maïs sur Euronext suit cette tendance, aidé par la bonne récolte de maïs ukrainienne. Ce dernier entre massivement en Europe, c’est la 2ème origine de maïs importé sur le continent après le Brésil, avec 3,2Mt importées au 1er décembre selon la Commission européenne, en hausse de +5,2% par rapport à l’an dernier.

L’USDA publiera ce mardi son rapport mensuel sur l’offre et la demande, ce qui semble un non-événement en ce qui concerne le maïs, les opérateurs ne s’attendant pas à des changements dans les prévisions.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019   178
06/12/2019   178
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Graphe de la semaine

Evolution de la collecte de blé tendre en France



Source : FranceAgriMer

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

La palme de retour à la hausse

Après une accalmie la semaine dernière, le cours de l’huile de palme a repris son envolée. Par le passé, ces augmentations importantes des prix pouvaient être corrélées à des évènements climatiques comme El Niňo. Mais cette année, ce sont les fondamentaux qui tirent les prix vers le haut, avec une combinaison de la baisse de la production d’huile de palme associée à une demande importante, associée notamment à l’augmentation de 30% de biodiesel en Indonésie à partir de janvier 2020, créant un large déficit dans les ressources disponibles. De ce fait, la consommation d’huile de palme dans l’alimentaire devrait être moindre compte tenu du différentiel de prix avec l’huile de soja ou de tournesol.

Le cours du colza sur le marché à terme repart à la hausse. Le marché du tournesol profite également de la hausse de l’huile de palme, ce qui efface la pression récolte en mer Noire où la production russe et ukrainienne est attendu en hausse.

En France, le bilan de la récolte française de tournesol est plutôt positif, même si les conditions climatiques n’étaient pas optimales (sécheresse, températures). En ce qui concerne, la qualité, la collecte de graines 2019 afficherait près d’un point d’huile de plus que l’an passé et d’excellentes teneurs en acide oléique selon Terres Univia et Terres Inovia (cf. communiqué).

Ce soir devrait être publié le très attendu rapport de Statistiques Canada sur les chiffres des productions des grandes cultures. Ce rapport sera basé sur une enquête réalisée auprès des producteurs en novembre, avant que les conditions climatiques ne se dégradent. Les chiffres seront vraisemblablement sujets à discussion…. Les analystes s’attendent à ce que la production de canola demeure inchangée par rapport aux dernières estimations, à 19,5 Mt.

Dans les autres dates à retenir, le 10 décembre sera publié le prochain rapport de l’USDA, et le 15 décembre l’entrée en vigueur de nouveaux tarifs douaniers américains, faute d’entente commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Ce à quoi la Chine ripostera vraisemblablement sur le soja.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019   393,75
06/12/2019   400,50
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 178 €/t janv./mars ; 176 €/t avril/juin
R. nantes : 175 €/t janv./mars ; 174 €/t avril/juin
Fob Moselle : 170 €/t janv./mars
R. La Pallice : 178 €/t janv./mars ; 176 €/t avril/juin

Orge fourragère

R. Rouen : 161 €/t janv./mars
R. La Pallice : 161 €/t janv./mars
Fob Moselle : 154 €/t janv./mars

Maïs

Fob Rhin : 166 €/t janv./juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 394,50 €/t janv./mars (var. +6,75 €/t) ;
Fob Moselle : 400,50 €/t janv./mars (var. +6,75 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 350 €/t janv./mars (var. +5,00 €/t)
Bordeaux : 350 €/t janv./mars (var. +10,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 898 $/t déc. (var. +7,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 784 $/t déc. (var. +23,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 775 $/t déc. (var. +3,0 $/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 651 $/t déc. (var. +24,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 240 €/t déc. (var. +2,0 $/t)
Colza - Départ Grand-Couronne : 232 €/t déc. (var. +12,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 334 €/t déc. (var. -4,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 58,36 $/baril (var. +0,16 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,110 $ (var. +0,010)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 6 décembre variation*
Blé tendre, décembre 184,50 1,25
Maïs, janvier 164,75 -1,25
Colza, février 394,50 7,25
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 6 décembre variation*
Blé tendre, mars 173,20 -3,19
Maïs, mars 133,47 -0,02
Soja, janvier 292,48 -1,94
Huile Soja, janvier 605,30 -2,93
Tourteaux de Soja, janvier 299,18 2,57

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 6 décembre variation*
Canola, janvier 311,69 -1,80

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-01/12
Cumul France
01/07-01/12
Blé tendre 11 140 463 3 137 139
Farine BT (val. prod.) 254 413 33 545
Blé dur 278 669 129 072
Orge 3 368 303 1 373 940
Maïs 1 594 420 48 518

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-01/12
Cumul France
01/07-01/12
Blé tendre 1 060 428 1 937
Farine BT (équiv. grain) 11 260 3 895
Blé dur 672 488 128
Maïs 8 685 354 9 245
Sorgho 3 141 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

157 887 t ont été chargées et déchargées
du 21 au 27 novembre 2019, dont :
 

Exportations : 133 356 t

  • Orge de brasserie : 4 306 t (Allemagne)
  • Blé tendre : 118 650 t (Cameroun : 20 900 t ; Mali : 5 000 t ; Algérie : 31 500 t ; Côte d'Ivoire : 29 000 t ; Sénégal : 27 500 t ; Lettonie : 4 750 t)
  • Orge fourragère : 6 000 t (Maroc)
  • Tourteaux de colza : 3 300 t (Yoyaume-Uni)
  • Malt : 1 100 t (Mauritanie)

Importations : 24 531 t

  • Colza : 21 500 t (Canada)
  • Féverole fourragère : 3 031 t (Royaume-Uni)

 



La Pallice

116 297 t ont été chargées
du 28 novembre au 4 décembre 2019, dont :

  • Blé vrac : 23 800 t (Algérie)
  • Blé (sauf dur) : 175 t (Martinique : 58 t ; Guadeloupe : 117 t)
  • Blé dur : 90 280 t (Martinique : 2 400 t ; Guadeloupe : 5 600 t ;
    Côte d'Ivoire : 27 780 t ; Sénégal : 32 500 t ; Maroc : 22 000 t)
  • Maïs : 2 042 t (Martinique : 1 042 t ; Guadeloupe : 1 000 t))