S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°06 - Vendredi 08 février 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

LA BAISSE DES COURS SE POURSUIT

Blé 

Les prix sont sous tension faute de nouveaux éléments et dans l’attente de la publication et de l’analyse du premier rapport USDA sur l’Offre et la demande mondiale de grain depuis le shutdown.

Les signaux de marchés semblent contradictoires.

D’un côté les chargements dans les ports français ont été corrects en décembre et restent sur une bonne dynamique en janvier. Selon FranceAgriMer, au 4 février, les embarquements vers les pays tiers s’élevaient à 5 Mt, soit une hausse de près de 15 % par rapport à la campagne précédente à la même date. Si l’Algérie reste notre acheteur principal (74 %), de nouvelles destinations commencent à apparaitre dans les line up. Ce qui pousse donc FranceAgriMer à revoir à la hausse ses prévisions d’exportations de 150 kt, à 8,85 Mt.

De l’autre côté, la concurrence reste vive, et notamment au départ des Etats-Unis, et la demande des fabricants d’aliments en blé tendre fléchit, tant en France qu’en Europe.

Les cours baissent de 2 à 3€T en portuaire et de 3 à 4€/t sur le marché intérieur.

Orge

Le prix de l’orge continue à se dégrader sur la scène nationale.  Entre la baisse du marché à terme et de la prime de marché, le cours glisse pratiquement 10 €/t tant en portuaire que sur le marché intérieur. La demande export ne tire plus. Malgré des chargements observés à destination de l’Arabie Saoudite, on n’a toujours pas d’échos d’une nouvelle affaire conséquente avec ce pays. Et les embarquements du mois de janvier à seulement 130 kt sont très décevants.

Trop cher pour l’alimentation animale jusqu’à présent, les incorporations ont été réduite à leur minimum.

Ainsi FranceAgriMer révise à la baisse ses prévisions d’exportation à 2,9 Mt (-100 kt) ainsi que les prévisions d’utilisations par les FAB. Celles-ci sont évaluées à 950 kt (- 50 kt).

Maïs

Les cours du maïs s’inscrivent également en baisse, dans le sillage du blé et de l’orge.

Le contexte reste le même, malgré les ajustements de FranceAgriMer, le bilan français reste tendu et le prix national ne permet pas d’être compétitif pour expédier de la marchandise de manière importante vers nos clients de l’Union européenne. Cette situation favorise les flux d’importations dans l’Union qui progressent encore cette semaine pour atteindre 14,6 Mt.

Le stock de report augmente de près de 200 kt essentiellement en raison du réajustement à la hausse de la collecte nationale (+180kt) et d’un fléchissement des expéditions vers nos voisins européens (-80kt) à peine compensé par la hausse des utilisations en alimentation animale (+50kt à 3,3 Mt).

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018   197
14/12/2018   202
21/12/2018   202
28/12/2018   199,5
04/01/2019   202
11/01/2019   199
18/01/2019   199,50
25/01/2019   202
01/02/2019   199,5
08/02/2019   196,5
15/02/2019    
22/02/2019    
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

66 820 t ont été chargées
du 31 janvier au 06 février 2019, dont :
 

Exportations : 66 820 t

  • Orge de brasserie : 11 120 t (Pays-Bas : 6 970 t ;
    Pologne : 4 150 t)
  • Pulpe de betterave : 10 000 t (Arabie Saoudite)
  • Orge fourragère : 35 000 t (Arabie Saoudite)
  • Dreche de blé : 2 200 t (Norvège)
  • Tourteaux de luzerne : 2 800 t (Norvège)
  • Colza : 3 200 t (Royaume-Uni)
  • Luzerne : 2 500 t (Norvège)

 


 


La Pallice

33 750 t ont été chargées
du 31 janvier au 7 février 2019, dont :

  • Blé vrac : 33 750 t (Tunisie : 24 750 t ; Angleterre : 3 000 t ;
    Algérie : 6 000 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

TOUJOURS EN ATTENTE D'UN ACCORD COMMERCIAL

En début de semaine, le marché du soja aux Etats-Unis a connu un certain optimisme après l’annonce d’une grosse vente à destination de la Chine. En effet, l’USDA a confirmé l’achat d’un total de 3,8 Mt de soja américain. Néanmoins, le marché n’a pas réagi à cette annonce, il s’agissait plus d’une officialisation car deux sociétés publiques chinoises avaient déjà annoncé lundi l'achat de 2 millions de de soja US. Si les chiffres démontrent un apparent geste de conciliation de la part de la Chine pour aplanir les tensions commerciales avec les Etats-Unis, le retard accumulé depuis le début de la campagne reste considérable. Les Etats-Unis ont perdu beaucoup de part de marché au profit du Brésil et la situation ne se résorbera pas entièrement. Dans ce même contexte, les opérateurs s’inquiètent des stocks de soja qui resteront en fin de campagne aux USA.

Le soulagement fut de courte durée, les cours de soja ont chuté en fin de semaine. Le fait que la rencontre entre le président américain et son homologue chinois ne puisse avoir lieu avant le 1er mars, date de la fin de la trêve, a perturbé le marché. Cette information confirmée par l’administration américaine a eu pour effet de refroidir les espoirs des opérateurs sur une issue rapide du conflit commercial.

Par ailleurs, le déficit hydrique qui sévit au Brésil aura un impact sur la production du pays, mais ne parvient pas à soutenir le cours mondial. Certains analystes anticipent déjà une baisse de production de 112,2 Mt contre 116,3 Mt annoncés le mois dernier.

Les cours de colza sont à l’équilibre dans un marché qui ne manquent pas d’éléments de soutien avec le marché des huiles. Stratégie Grains a en effet annoncé les chiffres de production pour la récolte européenne 2019 qui s’affiche à 20 Mt. Un chiffre bien supérieur aux attentes du marché alors que le consensus est situé entre 18 et 19 Mt.

Du côté du canola, l’office statistique canadien « StatCan » a publié ses estimations de stocks au 31 décembre. Ainsi, ces derniers s’établissent au niveau record de 14,6 Mt soit une hausse de 4,9 % par rapport à l’année précédente (13,87 Mt). Cela a mis une forte pression sur les cours de la graine sur le marché de Winnipeg.

Les cours du pétrole s’affichent à nouveau en baisse à la suite de la publication d’un indice non manufacturier sous les attentes aux Etats-Unis et en raison des craintes concernant un ralentissement de la demande chinoise en pétrole. Dans ce contexte, les cours revenaient tester le niveau de support des 52 $/b à New York.

La parité euro/dollar a connu une forte baisse suite à la publication des chiffres de croissance économiques en Europe. En effet, le Commission européenne annonce une réduction de la croissance du PIB à 1,3 % pour 2019 contre 1,9 % lors de sa dernière estimation. Cette baisse de la croissance est principalement due à l’Allemagne fortement pénalisée par la baisse de ses exportations vers les Etats-Unis, et de l’Italie face à l’instabilité de sa politique économique. A la clôture d’Euronext, la parité eurodollar se traite à 1,135$.

Le marché du tournesol à Rotterdam s’essouffle peu à peu et revient se fixer sur les niveaux de 710 $/t FOB. En Ukraine, les prix de l’huile de tournesol se stabilisent également après avoir connu de forte hausse. L’huile de tournesol Ukrainienne est massivement exportée. Depuis le début de la campagne, c’est près de 2 Mt d’huile qui ont été exportées soit une hausse de 13 % par rapport l’année dernière à date. Néanmoins, les disponibilités du pays restent importantes au vu du rythme de trituration.

En France, c’est le calme plat sur le marché du tournesol. Le cours de la graine s’affiche toujours à 312 €/t en rendu St-Nazaire.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018   374
14/12/2018   371.5
21/12/2018   367
28/12/2018   363
04/01/2019   367,75
11/01/2019   368.25
18/01/2019   369.5
25/01/2019   376.25
01/02/2019   373
08/02/2019   373
15/02/2019    
22/02/2019    
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 196,5 €/t fév./mars ; 196 €/t avril/juin ;
R. La Pallice : 196,5 €/t fév./mars ; 196 €/t avril/juin
R. Bretagne : 197 €/t fév./mars
Fob Moselle : Meunier : 186,5 €/t fév./mars ;
186 €/t avril/juin ; 175 €/t oct./déc.
D. Beauce BPMF :  186,5 €/t fév./mars ;
186 €/t avril/juin

Orge

R. Rouen : 179,5N €/t fév./mars
Fob Moselle : 175,5 €/t fév./mars
R. Bretagne : 184,5 €/t fév./mars

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 169,5 €/t fév./mars ;
170 €/t avril/juin ; 171 €/t juil./sept.
Fob Rhin : 169 €/t fév./juin
R. Bretagne : 181 €/t fév./juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 367 €/t avril/juin (var. -1,00 €/t)
Fob Moselle : 373 €/t avril/juin (var. 0,00 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 315 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 310 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 731 $/t fév. (var. -24,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 690 $/t fév. (var. +12,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 711 $/t fév. (var. -7,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 548 $/t fév. (var. +21,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 257 €/t janv.
Colza - Départ Grand-Couronne : 255 €/t janv.
Tournesol - Départ Montoir : 232 €/t janv.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 350 €/t janv.

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 52,27 $/baril (var. -2,9 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,14 $ (var. -0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 08 février variation*
Blé tendre, mars 202,00 -2,25
Maïs, mars 176,00 -1,75
Colza, mai 373,00 1,00
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 227,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 08 février variation*
Blé tendre, mars 166,36 0,60
Maïs, mars 130,73 1,28
Soja, mars 296,02 2,25
Huile Soja, mars 599,20 18,18
Tourteaux de Soja, mars 297,07 -1,43

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 08 février variation*
Canola, mars 320,25 -0,07

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/02
Cumul France
01/07-03/02
Blé tendre  9 444 746 4 624 267
Farine BT (val. prod.) 279 268 34 101
Blé dur 375 926 94 096
Orge 2 879 058 1 393 204
Maïs 1 151 372 70 240

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/02
Cumul France
01/07-03/02
Blé tendre 3 106 003 2 692
Farine BT (équiv. grain) 23 299 5 995
Blé dur 646 320 47
Maïs 14 639 984 67 583
Sorgho 331 890 3

Source : Commission Européenne, DG TAXUD