S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°09 - Vendredi 08 mars 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

lA PURGE SUR LE MARCHE DE CHICAGO ENTRAINE TOUTES LES CEREALES A LA BAISSE

Blé

Après la forte baisse du marché à terme américain le lundi 25 février, les pertes se sont enchaînées et malgré quelques séances dans le vert, le cours du blé a de nouveau cédé 4$/t au cours de la séance de ce jeudi à Chicago.

Lassé d’attendre des éléments concrets de soutien depuis la fin de l’année 2018, les financiers ont soldé leurs positions. L’annonce de Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, déclarant que la discorde entre les États-Unis et la Chine était beaucoup trop sérieuse pour qu’elle se règle par des achats supplémentaires de biens et services américains a douché les espoirs d’un accord à court terme et propagé un vent de pessimisme sur l’ensemble des marchés.

Par ailleurs, les perspectives de la prochaine récolte sont, pour le moment, correctes et rassurantes et l’écart de prix entre les deux campagnes apparait de moins en moins justifié. Ainsi, la cotation Mai 2019 qui, sur le marché de Chicago comme sur celui de Paris, est la dernière de la campagne en cours s’effondre et se rapproche peu à peu des prix de la nouvelle récolte.

Dans ce contexte de « purge », la bonne tenue des exportations américaines ne parvient pas à enrayer la baisse des cours outre atlantique.

En Europe, la baisse des prix sur les marchés à terme conjuguée à la baisse de l’euro permet de relancer un courant d’affaires. A noter plus spécifiquement l’achat de 625 kt de blé finalisé par l’Arabie Saoudite en début de semaine, et qui devrait être honoré, en toute vraisemblance, par des blés allemands et baltes.  

Cette demande se matérialise par une légère hausse des primes sur le marché physique, limitant ainsi la dépréciation des cours à 8,5€/t sur les deux semaines.

Maïs

A Chicago, le marché du maïs s’inscrit également en baisse sur ces deux dernières semaines, il dévisse toutefois moins que celui du blé.

Le marché européen s’inscrit dans la mouvance générale et les prix du maïs français se déprécient de 5 €/t et s’établissent maintenant à 160 €/t en rendu portuaire sur la façade atlantique, comme sur le marché du Rhin. Sur le marché intérieur breton, la prime s’effrite également. Compte tenu de la baisse du prix du blé, le maïs est moins attractif et la demande s’essouffle.

La baisse du prix du maïs français ne permet toutefois pas de regagner de la compétitivité face aux importations, les cours ayant baissé chez l’ensemble des exportateurs y compris au départ de la Mer Noire.

Orge

Corrélé au marché du blé tendre, le prix de l’orge s’inscrit également en baisse. Toutefois, la prime sur le marché physique continue à s’améliorer, là aussi à la faveur d’un retour des intérêts en rendu portuaire.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018   197
14/12/2018   202
21/12/2018   202
28/12/2018   199,5
04/01/2019   202
11/01/2019   199
18/01/2019   199,50
25/01/2019   202
01/02/2019   199,5
08/02/2019   196,5
15/02/2019   192
22/02/2019   189
01/03/2019   180
08/03/2019   179
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/03
Cumul France
01/07-03/03
Blé tendre 11 683 784 5 211 275
Farine BT (val. prod.) 334 031 40 665
Blé dur 469 409 127 916
Orge 3 043 050 1 543 531
Maïs 1 386 306 76 830

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/03
Cumul France
01/07-03/03
Blé tendre  3352 333 2 808
Farine BT (équiv. grain) 26 265 6 736
Blé dur 752 213 47
Maïs 16 589 913 98 240
Sorgho 457 009 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

503 189 t ont été chargées et déchargées
du 21 février au 6 mars 2019, dont :
 

Exportations : 500 039 t

  • Blé tendre : 412 962 t (Maroc : 146 316 t ; Yémen : 71 954 t ;
    Algérie : 93 761 t ; Mauritanie : 33 000 t : Tunisie : 53 931 t ;
    Cameroun : 9 000 t ; Gabon : 5 000 t)
  • Orge de brasserie : 8 530 t (Allemagne : 4 400 t ;
    Pologne : 4 130 t)
  • Colza : 13 318 t (Royaume-Uni : 10 018 t ; Suède : 3 300 t)
  • Tourteaux de luzerne : 1 051 t (Pays-Bas)
  • Orge fourragère : 57 517 t (Algérie : 30 017 t ; Tunisie : 27 500 t)
  • Malt : 4 800 t (Côte d'Ivoire : 1 400 t ; Cameroun : 3 400 t)
  • Féverole fourragère : 1 861 t (Norvège)

Importations : 3 150 t

  • Féveroles : 3 150 t (Royaume-Uni)

 


 


La Pallice

215 637 t ont été chargées
du 21 février au 6 mars 2019, dont :

  • Céréales mixtes vrac : 9 500 t (Guadeloupe)
  • Blé vrac : 202 137 t (Maroc : 91 000 t ; Sénégal : 32 000 t ;
    Yémen : 37 537 t ; Portugal : 6 000 t ; Angleterre : 9 100 t ;
    Espagne : 4 000 t ; Cuba : 22 500 t ; )
  • Orge vrac : 4 000 t (Portugal)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

LE CANOLA PENALISE PAR LE CONFLIT SINO-AMERICAIN

Sur le marché US, les cours du soja ont perdu du terrain ces deux dernières semaines. Malgré des espoirs haussiers face à la promesse chinoise d’acheter 10 Mt de fève, le soja est toujours victime des aléas liés à la guerre commerciale sino-américaine. Et cette fois-ci c’est le Canada qui est mis en porte à faux. En effet, La chine a refusé des envois de canola vendu par une entreprise canadienne exportatrice en représailles à l’arrestation de la directrice financière de Huawei et son extradition vers les Etats-Unis. Cette décision, qui pèse sur le Canada, est une autre conséquence du conflit diplomatique entre les Etats-Unis et la Chine et n’est pas de nature à alimenter l’optimisme des opérateurs ! Les cours du soja à Chicago et de canola à Winnipeg sont très marqués par ces événements et s’orientent à la baisse. Le soja a perdu près de 20 $/t depuis notre dernière parution sur l’échéance Mai 2019.

Par ailleurs, la Chine qui s’est tourné vers l’origine brésilienne dont la compétitivité pourrait limiter le retour de la Chine vers les Etats-Unis En effet, les exportations brésiliennes sur le mois de février atteignent des chiffres record et en grande majorité à destination de la Chine. La concurrence s’accentue de plus en plus avec l’arrivée des récoltes sud-américaine sur le marché. Au Brésil, les récoltes de soja sont réalisées à 55 % pour la campagne 18/19, soit 20 pts de plus que l’année précédente à la même période.

Le canola est fortement pénalisé par le dossier Huawei.  En effet, les cours du canola ont perdu 4 % sur la semaine. L’empire du Milieu représente près de 50 % du débouché canadien. Sur ces deux dernières semaines, seules 200 Kt de canola ont été exportées au départ du Canada et les prochains jours pourraient s’annoncer difficiles pour le pays pour atteindre son objectif de 11,2 Mt d’export sur la campagne. Les cours se négocient actuellement aux alentours de 456 $CAD/t ; soit au plus bas de la campagne.

Après la lourdeur du marché de l’huile, les grèves qui impactent les activités de trituration en France, le colza se retrouve également pénalisé par les répercussions du conflit avec la Chine. Les surplus canadiens de canola pèsent également sur les cours du colza. Les perspectives exports du canola affaiblies pourraient permettre au colza de tirer son épingle du jeu. Les cours de la graine se sont appréciés sur le marché physique, pour venir tester le seuil de 357 €/t sur l’échéance Mai 2019.

Du côté du tournesol, en France, la demande en oléique continue à s’intensifier, avec une prime très élevée qui s’affiche à plus de 100 €/t pour les graines de la récolte 2018. Toutefois le marché de la graine standard reste globalement atone avec des cours de la graine toujours affichés aux alentours de 322 €/t en rendu Saint-Nazaire.

Point positif, la demande en huile de tournesol reste soutenue. L’origine Ukrainienne, particulièrement « bon marché » regagne ainsi quelques dollars. L’huile de tournesol à Odessa revient se négocier proche de 663 $/t, au plus bas depuis fin janvier. A Rotterdam, les cours sont affichés à 636 €/t.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018   374
14/12/2018   371.5
21/12/2018   367
28/12/2018   363
04/01/2019   367,75
11/01/2019   368.25
18/01/2019   369.5
25/01/2019   376.25
01/02/2019   373
08/02/2019   373
15/02/2019   367
22/02/2019   362,75
01/03/2019   359.25
08/03/2019   358
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 179 €/t mars/avril ; 178,50 €/t avril/juin ;
R. La Pallice : 178 €/t avril/juin ;
NR : 170 €/t juil./août ; 173,5 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 179 €/t avril/juin
Fob Moselle : Meunier : 168 €/t mars/juin ;
NR :165,50N €/t oct./déc.
D. Beauce BPMF : 169 €/t avril/juin

Orge

R. Rouen : 161 €/t mars/avril ; 160 €/t avril/mai
R. La Pallice : 159 € avril/mai ;
NR : 156 €/t juil./août ; 158 €/t oct./déc.
Fob Moselle : 155 €/t mars/juin ;
NR : 151,50 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 161 €/t avril/juin

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 160N €/t avril/juin
Fob Rhin : 160 €/t avril/juin ; 161 €/t juil./août ;
NR : 164 €/t janv./juin 2020
R. Bretagne : 169,50 €/t avril/juin ; 174N €/t juil./août

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 351,50 €/t avril/juin (var. -0,75 €/t)
Fob Moselle : 358 €/t avril/juin (var. -1,25 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 320 €/t avril/juin (var. 0,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 325 €/t avril/juin (var. 0,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 715 $/t fév. (var. +14,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 650 $/t fév. (var. 0,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 637 $/t fév. (var. +15,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 514 $/t fév. (var. +9,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 246 €/t fév.
Colza - Départ Grand-Couronne : 243 €/t fév.
Tournesol - Départ Montoir : 227 €/t fév.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 326 €/t fév.

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 56,07 $/baril (var. -1,4 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,13 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 8 mars variation*
Blé tendre, mars 187,50 -7,50
Maïs, juin 169,75 -5,50
Colza, mai 357,50 -4,15
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 228,00 1,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 8 mars variation*
Blé tendre, mai 143,61 -15,38
Maïs, mai 128,24 -5,07
Soja, mai 295,75 -3,54
Huile Soja, mai 583,34 -15,43
Tourteaux de Soja, mai 301,11 0,17

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 8 mars variation*
Canola, mai 302,37 -19,60

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente