S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°35 - Vendredi 11 octobre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques

Europe Crop United



Nouvel acteur du commerce céréalier Européen « Ouverture officielle
du bureau E.C.U. à Strasbourg »

La nouvelle société franco-allemande de commercialisation de céréales « E.C.U. (Europe Crop United) » a démarré son activité. Les locaux de Strasbourg ont été officiellement inaugurés - en présence de personnalités politiques alsaciennes et du Bade-Wurtemberg.

Le bureau d’E.C.U. est situé rue du Bassin de l'Industrie à Strasbourg. Sa naissance est le résultat d’une longue amitié entre la Coopérative Agricole de Céréales (CAC) à Colmar et la ZG Raiffeisen. La gestion a été confiée à leurs metteurs en marché les plus expérimentés : Richard Volz et Michèle Waegele, accompagnés d’une équipe complémentaire et multiculturelle.

Depuis la mi-septembre, les clients industriels correspondent avec E.C.U. et non plus avec la CAC ou la ZG Raiffeisen. Le volume disponible pour l'entreprise commune représente la totalité de la récolte des agriculteurs situés à gauche et à droite du Rhin, jusqu'à un million de tonnes de blé et de maïs par an. Les acteurs en sont convaincus et c’est le principal argument en faveur de la société commune: E.C.U. est nettement plus efficace que ne le seraient ses coopératives mères.

La création nourrit des sujets de conversations sur le marché

"Cela a déjà été enregistré sur le marché", ont observé Richard Volz et Michèle Waegele. La première entreprise commune transfrontalière en Europe dans le secteur des coopératives agricoles nourrit un sujet de conversation dans l'industrie. "Avec cette nouvelle entité, nous stabilisons non seulement la position de nos sociétés mères, mais aussi celle des agriculteurs", a souligné Richard Volz. "Notre base de coopération commune a été une force motrice dans le processus de négociation", a ajouté sa collègue Michèle Waegele.

Ouverture à d’autres partenaires

La CAC et la ZG Raiffeisen ont franchi une étape avec la création d‘E.C.U., qui se situe dans la plus pure tradition coopérative : une création qui renforce les deux partenaires tout en maintenant leur indépendance. En ce sens, la nouvelle société se voit également ouverte aux autres partenaires. "Notre objectif est de devenir un acteur attrayant et important", explique la direction d'E.C.U. "Compte tenu des grands changements structurels se profilant dans l’ensemble du secteur agricole et du côté de la clientèle, la croissance est un facteur de succès décisif."

Proactivité, tonnages importants, qualité optimale des grains, fiabilité de livraison maximale et capacité de stockage suffisante, permettant une capacité de livraison tout au long de l'année, sont les exigences que le marché impose aux sociétés de commercialisation. Les experts sont convaincus que seuls ceux qui peuvent suivre le rythme ici seront des partenaires intéressants à long terme.

E.C.U. est prêt pour cela !