S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°25 - Vendredi 12 juillet 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse : Charles Delmotte

DES PRIX SUBISSANT LA PRESSION RECOLTE

Blé

La moisson se poursuit dans l’hémisphère nord où les conditions météorologiques sont favorables.

En France, la récolte des blés est bien avancée dans les régions du sud-ouest et de l’ouest de la France. Les premiers échos concernant le rendement sont satisfaisants. Dans son rapport paru le 11 juillet, Stratégie grain estime une production de blé tendre à 37 millions de tonnes. Selon cet analyste, la canicule aurait eu un impact limité sur le rendement en France.  Les premières remontées des organismes stockeurs français concernant le taux de protéine des blés montrent qu’on se dirigerait vers une certaine hétérogénéité des qualités. Celle-ci entraine d’ores et déjà une segmentation des cotations physiques sur le marché portuaire français. La météo favorable des prochains jours permettra aux agriculteurs français d’avancer dans leur chantier de récolte.

En Russie, alors que la moisson est en cours, les analystes ont modifié leurs estimations de production. Dans son rapport sur l’offre et la demande publié le 11 juillet, l’USDA a revu la production de blé russe à la baisse à 74.2 millions de tonnes (78 Mt le mois dernier).  L’Ukraine également impactée par la période de sécheresse durant juin, a sa production revue à la baisse à 29 Mt (30 Mt estimé le mois dernier). La production de blé de l’Union Européenne a été modifiée et se situe à 151.30 Mt contre 153.80 Mt le mois dernier.

Les disponibilités en blé chez les principaux pays exportateurs ont diminué et le stock de report mondial, en baisse, est estimé à 286.46 Mt (294.34 Mt le mois dernier).

Du côté de la demande, le GASC a lancé un appel d’offre en blé le 9 juillet, une semaine après son dernier achat. Une fois de plus, c’est l’origine mer noire qui a été privilégiée. Ce sont 180 000 tonnes de blé roumain et 60 000 tonnes de blé ukrainien qui ont été contractualisés par l’Egypte. Le total de blé acheté par le GASC sur la récolte 2019 s’élève à 710 000 tonnes. Les origines de ces blés sont russes, roumaines et ukrainiennes. La compétitivité des prix pratiqués par les pays du bassin de la mer noire n’a pas permis à la France d’exporter ses blés vers l’Egypte pour l’heure.

Maïs

Le rapport sur l’offre et la demande mondiale publié par l’USDA le 11 juillet a revu à la hausse la production de maïs américain à 352.44 Mt par rapport au mois dernier (+4.95 Mt), soit 13.85 Mt de moins que la campagne 2018/2019. L’augmentation des surfaces de maïs américain publié dans le rapport des surfaces du 28 juin a été intégrée dans le rapport de l’offre et la demande du 11 juillet. Les conditions de culture des maïs américains inquiètent toujours les opérateurs (cf. Graphique sur les conditions des cultures de maïs aux Etats-Unis). Les températures annoncées pour les prochains jours seront chaudes, ce qui pourrait avoir un impact sur les maïs américains. Ainsi, la production mondiale de maïs s’élève à 1 105.14 Mt (1 099.19 Mt le mois dernier).

Orge

La récolte des orges touche à sa fin dans les jours qui viennent. Les rendements sont bons et la production française est attendue légèrement au-dessus de la moyenne quinquennale. Pour la récolte 2019, AGRESTE indique une production française d’orge à 12.6 millions de tonnes, soit une progression de 10.3% par rapport à la moyenne 2014-2018. La production européenne est estimée à 59.3 millions de tonnes (+4.4 Mt par rapport à 2018) selon le rapport de Stratégie grains publié le 11 juillet.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
05/01/2018 160,4  
12/01/2018 160,6  
19/01/2018 157,4  
26/01/2018 157,2  
02/02/2018 157,9  
09/02/2018 161,1  
16/02/2018 160,9  
23/02/2018 162,6  
02/03/2018 167,7  
09/03/2018 164,6  
16/03/2018 165,1  
23/03/2018 161,6  
30/03/2018 162,9  
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019    
26/07/2019    
02/08/2019    
09/08/2019    
16/08/2019    
23/08/2019    
30/08/2019    
06/09/2019    
13/09/2019    
20/09/2019    
27/09/2019    

Graphe de la semaine

Conditions des cultures de maïs aux Etats-Unis



Source : Crop progress USDA, 2019

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Statu quo sur le rapport USDA

Le marché semble avoir ignoré le rapport sur l’offre et de la demande publié par l’USDA concernant le soja. L’USDA utilise les surfaces ensemencées datant du 28 juin alors que celles-ci semblent sous-estimées pour les acteurs du marché étant donné les semis tardifs dans certaines régions. Les autorités américaines projettent de refaire une enquête sur les surfaces plantées en 2019 et d’intégrer des nouveaux chiffres pour le rapport d’août.

Concernant les échanges, sur la campagne 2019/2020, l’USDA revoit à la baisse les prévisions d’exportations américaines de soja (-2Mt), compensées par les autres exportateurs dont le Brésil. L’éventualité de la poursuite de la guerre commerciale avec la Chine semblerait-elle avoir été intégrée ? Pour l’heure, les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ne semblent pas aboutir….

Les importations chinoises de soja restent inchangées, ce qui semble illogique compte tenu de la peste porcine qui sévit en Chine. Rappelons que la Chine reste le premier importateur mondial de soja (121 millions de tonnes selon l’USDA, soit 80% des importations mondiales), qui est pour moitié utilisé par les éleveurs de porcs chinois afin de nourrir ces animaux. Le CIC prévoit également des importations chinoises de soja à 86,5Mt dans le rapport du 28 juin, sans changement par rapport au mois dernier et en légère hausse par rapport à l’an passé (+0,5Mt). Les conséquences de la peste porcine semblent restreintes sur la fin de la campagne 2018/19….

Entre les conséquences de la peste porcine et la poursuite (ou pas) de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, les grands équilibres du marché mondial du soja pourraient être bouleversés pour la campagne à venir.

Pour l’heure, dans le bilan mondial, compte tenu des baisses de surfaces notamment américaines avec les chiffres actuels, les stocks de report pour la fin de campagne se contractent. Mais finalement, le rapport de l’USDA du 12 août prochain sera manifestement très attendu pour le soja. Le marché n’a donc que peu réagi face à ce rapport USDA d’hier.

Sur le sol français, les surfaces de soja continuent d’augmenter, avec une augmentation de +4% de la sole par rapport à l’an dernier selon Agreste. Le soja représente donc 8% des surfaces françaises dorénavant (6,4% en 2018).

Concernant le colza, le marché à terme gagne près de 7€/t cette semaine. Le pétrole retrouve un peu de fermeté depuis le 9 juillet et le contexte de production européenne en berne raffermissent les cours. Le chiffre de 18 Mt de production européenne semble se dessiner, avec des baisses de production en Allemagne et en France.

Agreste projette une production de colza française à 3,6Mt, en recul de près de -37% par rapport à l’an passé. Ce fort recul est imputable en priorité à la baisse des surfaces, même si les rendements sont prévus également en diminution, mais de façon modérée. En effet, les conditions météorologiques (gel et sécheresse) ainsi que les attaques d'insectes ont conduit à d'importants retournements de champs de colza. Au final, c’est le plus bas niveau depuis 2003.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
05/01/2018 359,5  
12/01/2018 358,75  
19/01/2018 347,75  
26/01/2018 344,75  
02/02/2018 346,75  
09/02/2018 346,75  
16/02/2018 347,25  
23/02/2018 350,5  
02/03/2018 354,25  
09/03/2018 346,25  
16/03/2018 346,25  
23/03/2018 345,5  
30/03/2018 346,25  
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019    
26/07/2019    
02/08/2019    
09/08/2019    
16/08/2019    
23/08/2019    
30/08/2019    
06/09/2019    
13/09/2019    
20/09/2019    
27/09/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 171 €/t juil.août ; 173,50 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 171 €/t juil./août ; 173,50 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 170 €/t juil./août
R. Bretagne : 169 €/t juil./août ; 172,50 €/t oct./déc.
FOB Moselle : Meunier : 162 €/t juil./août. ;
168 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 158 €/t juil./août ; 160,50 €/ oct./déc.
R. La Pallice : 158 €/t juil./août ; 160,50 €/ oct./déc.
FOB Moselle : 148 €/t juil./août. ; 151,50 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 158 €/t juil./août. ; 160,50 €/t oct./déc.

Maïs

Fob Rhin : 166N €/t juil./sept ;
NR : 173N €/t janv./juin
R. Bretagne : 183 €/t juil./sept ;

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 361,5 €/t juil./sept. (var. +5,50 €/t)
NR : 365,75 €/t oct./déc. (var. +5,50 €/t)
Fob Moselle : 370,75 €/t juil./sept. (var. +5,50 €/t)
NR : 371,25 €/t oct./déc (var. +6,50 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 320 €/t juil./sept. (var. 0,0 €/t)
NR : 320 €/t sept./déc. (var. 0,0 €/t)
Bordeaux : 320 €/t juil./sept. (var. 0,0 €/t)
NR : 325 €/t sept./déc. (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 842 $/t juil. (var. +21,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 742 $/t juil. (var. +15,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 722 $/t juil. (var. -3,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 535 $/t juil. (var. +33,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 225 €/t juillet
Colza - Départ Grand-Couronne : 233 €/t juillet
Tournesol - Départ Montoir : 224 €/t juillet
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 327 €/t juillet

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 60,63 $/baril (var. +3,7 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,13 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 12 juillet variation*
Blé tendre, septembre 176,75 -2,75
Maïs, août 177,75 0,50
Colza, août 369,75 5,00
Huile de Colza, septembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, septembre 210,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 12 juillet variation*
Blé tendre, septembre 169,94 5,85
Maïs, décembre 156,45 7,66
Soja, novembre 298,95 6,03
Huile Soja, août 551,06 7,17
Tourteaux de Soja, août 305,45 6,51

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 12 juillet variation*
Canola, novembre 303,26 -1,60

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

50 451 t ont été chargées
du 4 au 10 juillet 2019, dont :
 

Exportations : 50 451 t

  • Blé tendre : 37 000 t (Gabon : 12 000 t ; Cuba : 25 000 t)
  • Malt : 3 400 t (Cameroun)
  • Orge de braserie : 8 051 t (Pologne : 4 251 t ; Pays-Bas : 3 800 t)
  • Féverole fourragère : 2 000 t (Norvège)

 


 


La Pallice

109 200 t ont été chargées
du 5 au 11 juillet 2019, dont :

  • Blé vrac : 101 000 t (Suède : 3 000 t ; Sénégal : 31 000 t ;
    Espagne : 4 000 t ; A ordre : 31 500 t ; Côte d'Ivoire : 31 500 t)
  • Orge vrac : 8 200 t (Portugal : 4 000 t ; NC : 3 800 t)