S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°07 - Vendredi 15 février 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

LeS COURS DES CEREALES toujours sous pression

Blé

Les cours glissent sur les marchés à terme à Chicago comme à Paris. Le rapport USDA n’ayant apporté aucun changement majeur, les investisseurs semblent se lasser d’attendre une nouvelle information pouvant justifier un mouvement haussier. Les perspectives pour la prochaine récolte sont perçues comme rassurantes pour le moment ce qui semble suffire pour précipiter la chute des cours à Chicago tant sur la nouvelle campagne que sur la campagne actuelle. Sur Euronext, le cours du blé est passé sous le seuil psychologique des 200 €/t, pour la première fois depuis fin juillet.

En France, les primes glissent sur le marché physique également, pourtant l’activité export vers les Pays-Tiers apparait correcte et de nouvelles affaires se nouent. Le GASC, l’office public d’achat égyptien, a acheté à nouveau 120 kt de blé français lors de son appel d’offres du 8 février. La Tunisie a également finalisé un achat cette semaine, qui pourrait être honoré également par la France. Selon les statistiques de l’Union Européenne les chargements hebdomadaires dans les ports français se sont élevés à 300 kt entre le 4 et le 10 février.

Alors que la Russie n’est plus compétitive sur cette dernière partie de campagne, la concurrence américaine concentre l’attention et le marché semble donc plus sensible aux variations des prix outre Atlantique.

Orge

Le cours de l’orge continue sa glissade. Encore positives début janvier, les primes en rendu portuaire sont maintenant négociées entre -20, voire -22 €, par rapport au marché à terme du blé. Ainsi, la baisse de cette semaine atteint près de 9€/t. Depuis début janvier, le cours de l’orge a perdu une trentaine d’euros. Sur ces nouvelles bases de prix, il est probable que la Tunisie ait privilégié l’orge française pour son achat de 75kt. Si les prix en Mer Noire restent élevés, les prix des origines australiennes et argentines s’inscrivent également à la baisse. Au regard de ce mouvement baissier, les acheteurs devraient probablement revenir au marché pour quelques affaires à bon compte.

Maïs

Sur Euronext, le cours du maïs semble résister un peu mieux à l’ambiance baissière. Toutefois, le prix s’affiche au plus bas depuis décembre dernier et l’activité sur le marché physique est au plus calme.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018   197
14/12/2018   202
21/12/2018   202
28/12/2018   199,5
04/01/2019   202
11/01/2019   199
18/01/2019   199,50
25/01/2019   202
01/02/2019   199,5
08/02/2019   196,5
15/02/2019   192
22/02/2019    
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Graphe de la semaine

Marché mondial de l’Orge Fourragère



colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

Tendance baissière du colza sur Euronext

Le très attendu rapport USDA, en accord avec le Conab, a revu à la baisse de 3,3 % les estimations de production brésilienne de soja pour l’année 2018/19 en raison de la sécheresse de ces derniers mois. Elles s’affichent désormais à 115,3 Mt contre 118,8 Mt en janvier 2019 et 119,3 Mt l’année dernière. La production US est également abaissée de 1,52 Mt suite aux réajustements des surfaces récoltées et des rendements. Face à la forte dynamique d’exportation du Brésil vers la Chine, les stocks sud-américains ont également été revus en baisse. Cette forte demande chinoise a progressivement asséché les disponibilités du Brésil. Par ailleurs, la révision à la baisse des stocks de soja aux niveaux américains et mondiaux n’a pas eu grand effet sur le marché.

Néanmoins, ce sont surtout les négociations commerciales sino-américaines qui mettent le marché sous pression. Les cours du soja sont orientés à la baisse dans l’attente de plus d’informations sur ces discussions. Il est clair que les perspectives d’un accord avant le 1er mars s’avèrent irréalistes. Le Président TRUMP se dit prêt à accorder un délai supplémentaire à la Chine si les deux pays sont proches d’un contrat. Pour l’heure, les importations chinoises ont chuté de 13 % depuis le début de la guerre. Les producteurs américains sont très affaiblis par la situation qui devient préjudiciable.

Les cours de colza se sont dégradés cette semaine dans le sillage du soja US. Sur Euronext, la tonne de colza a perdu près de 9€ par rapport à la semaine dernière sur l'échéance de mai, pour se négocier à 364 €/t. Sur le marché physique, les primes se renforcent également.

De plus, la Commission européenne a autorisé l’importation de biodiesel argentin sans taxes pour huit de leurs compagnies, sous réserve qu'elles respectent des prix minimum. En France, ce sont les grèves dans deux usines du groupe Saipol qui paralysent la production de biodiesel depuis le début du mois, a indiqué Agritel.

Les cours de l’huile de colza sont également sur une tendance baissière, avec des pertes chiffrées à 20 € pour s’afficher désormais à 720 €/t à Rotterdam. Cette baisse s’explique principalement par la diminution de la demande en huile en raison des incorporations dans le biodiesel réduite à l’approche de la sortie de l’hiver.

Par ailleurs, le ministère français a confirmé une baisse des surfaces semées en colza d’hiver. En effet, la sole a baissé de 16,8 % sur un an et de 11,3 % par rapport à la moyenne 2014-2018 pour s'établir à 1 342 milliers d'hectares. Cette baisse est due à la sécheresse et des mauvaises conditions sanitaires des cultures. Le recul atteint 23 % dans le Centre, principale région productrice, et culmine à 40 % en Île-de-France.

Concernant l’huile de palme, le marché est en repli. Selon Agritel, la Malaisie envisage « de doubler son taux d'incorporation » d'huile de palme l'an prochain dans le biodiesel à destination du transport routier en passant à 20 %. La Malaisie envisagerait aussi d'augmenter significativement le taux d'incorporation pour le biodiesel à destination de l'industrie, lequel passerait de 7 % à 10 %. »

 Peu de nouveauté sur le marché du tournesol à l’heure où la demande internationale est toujours concentrée sur les disponibilités Ukrainiennes. L’huile de tournesol reste affichée à 705 $/t à Rotterdam sous l’effet de l’offre abondante de l’Ukraine. Dans ce contexte, les exports Ukrainiens s’effectuent sur un rythme élevé, soient un total de 2,5 Mt d’huile de tournesol déjà exportées depuis le début de la campagne. Le premier client pour cette huile demeure l’Inde qui à elle seule a importé plus de 920 Kt depuis le mois de septembre.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018   374
14/12/2018   371.5
21/12/2018   367
28/12/2018   363
04/01/2019   367,75
11/01/2019   368.25
18/01/2019   369.5
25/01/2019   376.25
01/02/2019   373
08/02/2019   373
15/02/2019   367
22/02/2019    
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 192 €/t fév./mars ;
R. La Pallice : 192 €/t fév./mars ; 191,5 €/t avril/juin
R. Bretagne : 194 €/t fév./mars
Fob Moselle : Meunier : 182 €/t fév./mars ;
181,5 €/t avril/juin ; NR :174 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 171 €/t fév./mars
Fob Moselle : 168 €/t fév./mars
R. Bretagne : 181 €/t fév./mars

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 168N €/t fév./mars ;
Fob Rhin : 167 €/t fév./juin
R. Bretagne : 179 €/t fév./juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 358 €/t avril/juin (var. -9,00 €/t)
Fob Moselle : 367 €/t avril/juin (var. -6,00 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 315 €/t avril/juin (var. +0,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 315 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 825 $/t fév. (var. -9,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 680 $/t fév. (var. -10,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 715 $/t fév. (var. +4,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 554 $/t fév. (var. -14,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 255 €/t fév.
Colza - Départ Grand-Couronne : 255 €/t fév.
Tournesol - Départ Montoir : 232 €/t fév.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 354 €/t fév.

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 52,85 $/baril (var. +2,6 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,13 $ (var. -0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 15 février variation*
Blé tendre, mars 198,25 -3,75
Maïs, mars 175,00 -1,00
Colza, mai 364,75 -8,25
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 227,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 15 février variation*
Blé tendre, mars 165,20 -1,15
Maïs, mars 130,78 0,05
Soja, mars 294,37 -1,65
Huile Soja, mars 584,34 -14,86
Tourteaux de Soja, mars 298,62 1,55

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 15 février variation*
Canola, mars 319,48 -0,77

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/02
Cumul France
01/07-10/02
Blé tendre 10 119 047 4 924 641
Farine BT (val. prod.) 296 413 37 053
Blé dur 404 727 119 117
Orge 2 990 683 1 503 723
Maïs 1 211 167 71 769

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/02
Cumul France
01/07-10/02
Blé tendre 3 162 635 2 692
Farine BT (équiv. grain) 24 208 6 162
Blé dur 699 156 47
Maïs 15 057 762 85 584
Sorgho 384 137 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

66 820 t ont été chargées et déchargées
du 7 au 13 février 2019, dont :
 

Exportations : 163 161 t

  • Blé tendre : 104 351 t (Maroc : 57 851 t ; Algérie : 1 900 t ;
    Portugal : 4 000 t ; Espagne : 4 400 t ; Mauritanie : 34 000 t ; Royaume-Uni : 2 200 t)
  • Blé dur : 4 000 t (Algérie)
  • Orge fourragère : 48 060 t (Arabie Saoudite)
  • Orge de braserie : 5 500 t (Croatie)
  • Feverole fourragère : 1 250 t (Norvège)

Importations : 2 824 t

  • Feverole fourragère : 2 824 t (Royaume-Uni)

 


 


La Pallice

111 300 t ont été chargées
du 8 au 13 février 2019, dont :

  • Orge vrac : 54 500 t (Arabie Saoudite : 40 000 t ;
    Turquie : 10 500 t ; Portugal : 4 000 t)
  • Blé vrac : 56 800 t (Angola : 33 000 t ; France : 23 800 t)