S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

Les grèves impactent le marché du blé

Blé

Les cours du blé ont atteint des niveaux historiquement élevés cette semaine.

Du côté des Etats Unis, l’USDA a publié son rapport mensuel le 10 janvier, revoyant les stocks européens de blé à la baisse à 10,8Mt (-1,7Mt) en raison d’une augmentation des prévisions d’exportations pour la campagne en cours (+2Mt). Ces chiffres, ainsi que l’anticipation d’une diminution des exports russes en seconde partie de campagne, ont contribué à la hausse du marché de Chicago du début de semaine.

Mais les causes principales de l’envolée des prix de ce milieu de semaine sont surtout à chercher du côté européen. Le MATIF a en effet rompu la barre des 195€/t mercredi pour atteindre son plus haut en 17 mois. La forte compétitivité du blé français vers les pays tiers en particulier le Maroc et l’Algérie et la demande soutenue de ces pays depuis le début de la campagne soutiennent la prime du blé. FranceAgriMer qui a actualisé ses bilans cette semaine a d’ailleurs augmenté son chiffre d’export pays tiers à 12,4Mt (+200kt par rapport au mois précédent).

A cela s’ajoutent les complications logistiques liées aux grèves. L’effet combiné des grèves SNCF et de l’opération « port mort » des dockers dans sept ports français dont Saint Nazaire, Dunkerque et Rouen, handicapent sérieusement l’acheminement des grains et ralentissent les chargements. Il est question cette semaine de 450kt de tonnage en souffrance dans les ports français. Cela a pour effet de soutenir encore d’avantage le prix FOB rapproché. Certaines ventes effectuées en origines optionnelles auraient déjà été substituées par l’Allemagne ou les ports de la Baltique selon certains opérateurs, et le mouvement pourrait s’accentuer si la situation perdurait.

Maïs

Les rapports USDA du 10 janvier ont soutenu les cours du maïs à Chicago en début de semaine en diminuant les stocks trimestriels de 5% par rapport à l’année dernière et les stocks de report de la campagne en cours de 457kt en raison de l’augmentation de la demande domestique des fabricants d’aliments. Cependant les marchés ont rapidement corrigé ce mouvement à la suite de la signature d’un premier volet de l’accord commercial entre les Etats Unis et la Chine très décevant. En effet cet accord ne prévoit aucun volume garanti d’importation de produits agricoles et stipule clairement que les chinois continueront d’acheter « au prix du marché et selon leurs besoins », autrement dit sans préférence pour l’origine américaine. Hier le marché de Chicago cédait brutalement $12cts/bu pour s’établir à $375,5cts/bu.

Orges

L’augmentation du prix du blé bénéficie à l’orge qui gagne en compétitivité auprès des fabricants d'aliments. Le blé a vu sa part diminuer dans les formulations ces dernières semaines (certains contrats ont même été annulés), au profit de l’orge, puis du maïs. Cela se reflète également dans les chiffres d’exportations vers l’UE : FranceAgriMer a ajusté ses chiffres cette semaine, augmentant les exportations d’orge à 3,8Mt (+170kt), compensant la diminution des exports de blé (8,2Mt, soit -160kt).

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019   178
06/12/2019   178
13/12/2019   179
20/12/2019   181
27/12/2019   184
03/01/2020   185
10/01/2020   188
17/01/2020   190
24/01/2020    
31/01/2020    
07/02/2020    
14/02/2020    
21/02/2020    
28/02/2020    
06/03/2020    
13/03/2020    
20/03/2020    
27/03/2020    
03/04/2020    
10/04/2020    
17/04/2020    
24/04/2020    
01/05/2020    
08/05/2020    
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    

Graphe de la semaine

Exportation d'huile de palme de Malaisie - 2019



Source : Oilworld

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Le marché du colza pâtit des tensions diplomatiques entre l’Inde et la Malaisie

L’huile de palme à Kuala Lampur est en forte chute, elle a accusé une baisse de -5% sur le début de la semaine. En cause, des tensions diplomatiques entre l’Inde et la Malaisie sur fond de divergences sur le Cachemire. Pour l’heure, a priori, il n’y a pas de boycott officiel mais seulement des rumeurs. L’Inde est un débouché majeur pour l’huile de palme malaisienne. Cette dernière représente 23% des exportations sur 2019 (4,4Mt sur 18,5Mt exportées selon Oilworld, cf. graph), et les importations de l’Inde depuis cette destination ont très nettement augmenté sur cette période (4,4Mt sur 2019 contre 2,5Mt en 2018). Cela a entraîné le marché du colza sur Euronext à la baisse, ce dernier perd 15€ sur la semaine, ce qui annule les gains obtenus depuis mi-décembre.

Cette semaine a été également marquée par la signature de la phase 1 de l’accord entre la Chine et les Etats-Unis. Le marché de Chicago a réagi à la baisse à cette annonce mercredi, appuyé par une vente de soja US le jour même vers la Chine plutôt faible (126kt).

En effet, si l’accord semble favorable pour les Etats-Unis (augmentation des achats de la Chine de 32 milliards $ de produits agricoles sur deux ans), ce dernier ne mentionne pas d’éléments chiffrés pour le soja, ni de préférence américaine pour les achats. Au final, ce devrait être un simple retour au fonctionnement antérieur du marché, où tout est une question de compétitivité des origines. Et dans l’attente d’une récolte brésilienne record (123Mt selon l’USDA), l’origine US devra être compétitive pour reprendre des parts de marché sur cette destination. A ce jour, la météo sud-américaine reste favorable au développement des cultures, avec des précipitations au Brésil et en Argentine. Les perspectives de production restent bonnes pour ces pays.

Enfin, Donald Trump a indiqué que les droits de douane supplémentaires actuellement en vigueur seront maintenus tant que la phase 2 de l'accord ne serait pas signé. Par ailleurs, cette seconde phase de l'accord qui porte sur des sujets plus sensibles tels que la cybersécurité ne serait pas signée avant les prochaines élections américaines selon le Président.

Notons tout de même que sur 2019/20, les importations de soja par la Chine sont estimées à 87,7Mt, en hausse de +6% par rapport à l’année précédente selon le ministère de l’agriculture chinois. La reconstitution du cheptel porcin aurait redémarré. Pour l’heure, l’USDA ne modifie pas ses prévisions d’importations chinoises de soja à 85Mt.

Globalement, le rapport USDA de vendredi dernier n’apporte pas de surprise en ce qui concerne le soja. Pour le bilan US, la production pour 2019/20 est revue légèrement à la hausse. Mais le stock de début de campagne est en baisse donc au final, les stocks de fin de campagne restent au même niveau que les estimations du mois de décembre. Au niveau mondial, peu de changements également, les stocks de fin sont légèrement revus à la hausse en raison de stocks de début de campagne plus important pour le Brésil, suite à la diminution de la demande brésilienne de 0,5Mt sur la campagne 2018-19.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019   393,75
06/12/2019   400,50
13/12/2019   402,50
20/12/2019   412,25
27/12/2019   416.25
03/01/2020   415
10/01/2020   420
17/01/2020   400,75
24/01/2020    
31/01/2020    
07/02/2020    
14/02/2020    
21/02/2020    
28/02/2020    
06/03/2020    
13/03/2020    
20/03/2020    
27/03/2020    
03/04/2020    
10/04/2020    
17/04/2020    
24/04/2020    
01/05/2020    
08/05/2020    
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 189,56 €/t janv./mars ; 185,7 €/t avril/mai
R. Dunkerque : 190,06 €/t janv./mars
R. La Pallice : 189,56 €/t janv./mars
Fob Moselle : Meunier : 178 €/t janv./mars

Orge fourragère

R. La Pallice : 166,06 €/t janv./mars ; 164,06 €/t avril/mai
Fob Moselle : 156,5 €/t janv./mars
R. Bretagne : 168,56 €/t janv./mars

Maïs

Fob Rhin : 171 €/t oct./nov.
R. Bretagne : 179,69 €/t oct./nov.

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 402,75 €/t janv./mars (var. -10,25 €/t)
Fob Moselle : 400,75 €/t janv./mars (var. -19,25 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 365 €/t janv./mars (var. -20,00 €/t)
Bordeaux : 375€/t janv./mars (var. -10,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 909 $/t janv. (var. +52,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 879 $/t janv. (var. +43,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 840 $/t janv. (var. +22,0 $/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 805 $/t janv.

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 241 €/t janv. (var. -1,0 $/t)
Colza - Départ Grand-Couronne : 242 €/t janv. (var. +2,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 334 €/t janv. (var. -1,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 58,62 $/baril (var. -0,94 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1137 $ (var. -0,003)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 17 janvier variation*
Blé tendre, mars 193,00 1,25
Maïs, mars 171,25 -1,50
Colza, février 404,25 -15,75
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 17 janvier variation*
Blé tendre, mars 186,46 0,26
Maïs, mars 132,69 -3,29
Soja, mars 304,83 -7,63
Huile Soja, mars 653,77 -34,57
Tourteaux de Soja, mars 297,49 -1,37

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 17 janvier variation*
Canola, mars 327,78 -5,10

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français



Rouen

408 920 t ont été chargées et déchargées
du 2 au 15 janvier 2020, dont :
 

Exportations : 346 671 t

  • Orge de brasserie : 27 500 t (Mexique)
  • Blé tendre : 310 015 t (Cameroun : 53 800 t ; Ghana : 24 000 t ;
    Algérie : 90 210 t ; Maroc : 91 553 t ; Burlina-Faso : 11 000 t ;
    Mexique : 32 000 t ; Portugal : 7 452 t)
  • Tourteaux de colza : 6 000 t (Portugal : 3 000 t ;
    Espagne : 3 000 t)
  • Tourteaux gluten de blé : 3 156 t (Norvège)

Importations : 62 249 t

  • Colza : 44 000 t (Canada)
  • Soja vrac : 14 150 t (Brésil)
  • Pois jaunes : 4 099 t (Suède)

 



La Pallice

31 788 t ont été chargées
du 9 au 15 janvier 2020, dont :

  • Blé vrac : 31 788 t (Algérie)