S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°36 - Vendredi 18 octobre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

La parité €/$ au plus haut depuis 2 mois

Blé

L’annonce ce matin d’un accord entre l’Union européenne et la Grande-Bretagne a apporté un élément de soutien à la parité euro/dollar. Celle-ci s’affiche à 1,11 hier, au niveau proche de son plus haut depuis 2 mois. Il faudra cependant que cet accord soit ratifié par les organes européens et le parlement britannique.

Malgré tout, la parité reste cependant à des niveaux inférieurs à l’an passé, confirmant ainsi la compétitivité des origines européennes et françaises dans les exportations (cf. graph). Ce mercredi, l’Egypte a acheté 405kt de blé, principalement d’origine russe. Le blé français fait aussi partie des origines retenues, pour 60kt. Les prix d’achats reflètent la hausse des cours de ces dernières semaines, gagnant 9$ entre les achats du 8 octobre et celui de cette semaine.

L’annonce d’un appel d’offres saoudien ce vendredi pour un volume annoncé de 595 kt de blé tendre pour des livraisons attendues entre février et mars 2020 contribue au renchérissement des cours, en Europe comme sur le pourtour de la mer Noire. Cependant, le Vietnam aurait suspendu récemment les importations russes, dû à la présence de chardon. Il faut voir dans quelle mesure cela peut impacter les autres destinations du blé russe.

Les cours aux Etats-Unis gagnent aussi de la valeur, aidés par les inquiétudes concernant la sécheresse en Australie, et en Argentine. En Argentine, quand l’USDA reste à 20,5Mt et le CIC à 20,4Mt, la bourse de Buenos Aires estime la production de blé à 19,8Mt. Ce dernier prévoit des pertes de rendement de près de 40% dans certaines régions, et ces pertes pourraient être encore plus importantes si la sécheresse continue. En Australie par contre, le CIC, dans son rapport de fin septembre, a baissé de 2Mt la production australienne, à 19,1Mt contre 21,2Mt précédemment.

Maïs

La récolte française poursuit son cours, et semble prendre un peu son temps. Au 14 octobre, Céré’Obs indique que 30% des surfaces étaient récoltées, contre 14% la semaine précédente. Dans un contexte de prix peu attractifs, acheteurs comme vendeurs sont peu enclins aux affaires. D’autant plus que les acheteurs des autres pays européens s’approvisionnent à partir des origines pays tiers comme le Brésil (60,7% des importations) et l’Ukraine (28%). Les importations de maïs en Europe sont en effet toujours dynamiques, à 5,7 Mt au 13 octobre (hausse de +26% par rapport à l’an dernier à la même date). L’Espagne représente 40% des destinations du maïs importé.

Dans son rapport publié ce jeudi, Stratégie Grains a pourtant révisé à la baisse la prévision d’importations de maïs en Europe d’1Mt, à 16,8Mt. Selon cet analyste, les maïs bulgares et roumains sont devenus plus compétitifs que les maïs brésiliens et ukrainiens sur l’Espagne, et aussi sur le Benelux. En France, les écarts de prix entre les céréales continuent de favoriser l’incorporation du blé au détriment du maïs.

Orge

L’orge fourragère a profité de la hausse du cours du blé et cette dernière vient se traiter en rendu portuaire à 165€/t, soit une augmentation de près de 15€/t en un mois. Les exportations françaises sont dynamiques depuis le début de la campagne, notamment vers la Chine et l’Arabie Saoudite. On charge cette semaine 50kt à destination de l’Arabie Saoudite et 33kt vers la Chine.

StratégieGrains a revu à la hausse la production européenne d’orges, à 61,7Mt (+0,7Mt par rapport au mois dernier), en raison notamment des rendements records au Royaume-Uni. Ce dernier dispose d’une offre de 9Mt (contre 7,66Mt l’an dernier) et donc d’un disponible exportable plus important cette année, notamment vers les pays de l’Union (1,1Mt contre 783 kt en 2018/19). La compétition entre les orges anglaises et françaises risque d’être forte car ces deux origines sont à parité équivalente vers les destinations du nord de l’Europe. Mais si l’accord du Brexit ne parvient pas à être conclu, les droits de douanes pourraient porter un coup à la compétitivité des orges anglaises, sauf si leur prix chute. A suivre.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019    
01/11/2019    
08/11/2019    
15/11/2019    
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Graphe de la semaine

Parité €/$


colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Baisse du cours du colza

Le cours du soja aux Etats-Unis a trouvé du soutien en début de semaine en raison d’inquiétudes sur la récolte en cours dans le Dakota où des chutes de neige entravent la récolte. Finalement l’accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis annoncé le 11 octobre semble avoir été prématuré et le doute persiste. Les opérateurs sont sceptiques sur l’avancement d’un accord. Le cours du soja est donc reparti à la baisse dès mardi. Parallèlement, le cours du colza sur Euronext continue sa baisse entreprise au début du mois, appuyé par l’huile de palme compte tenu des préoccupations sur la demande. L’Inde souhaite en effet mettre en place des restrictions à l’importation en provenance de Malaisie.

Les conditions climatiques continuent d’impacter les cultures de colza et de canola au Canada et en Australie, deux pays clés pour l’exportation. En Australie, la chaleur combinée au manque de précipitations semblent avoir entamé la production tandis qu’au Canada, la neige et le froid retardent la récolte. Pour les analystes, les prévisions d’une production canadienne de 19Mt et australienne de 2,2Mt semblent désormais optimistes.

Le Canada dispose cependant de stocks importants issus de la campagne 2018/19 (4,3Mt contre 2,5Mt en 2018/19 selon le CIC). Oilworld estime les importations de canola canadien en Europe à 1,52Mt pour cette campagne 2019/20 (420kt en 2018/19) pour faire face aux faibles volumes récoltés. En date du 13 octobre, 311 kt de canola canadien sont entrés en Europe.

C’est pour l’heure l’origine ukrainienne qui entre massivement (1,8Mt, soit 80% des importations européennes), mais les disponibilités de ce pays s’amenuisent et le Canada devrait prendre la relève. En un peu plus de 3 mois, ce sont déjà 2,2Mt de colza qui sont entrées en Europe. Avec une estimation des importations sur la campagne 2019/20 à 5,5Mt selon Oilworld, 40% des importations de la campagne ont été déjà réalisée à mi-octobre.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019    
01/11/2019    
08/11/2019    
15/11/2019    
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 175 €/t oct./déc. ; 175 €/t janv./mars
R. La Pallice : 175 €/t oct./déc. ; 173 €/t janv./mars
R. Nantes : 172 €/t oct./déc.
D. Eure et Loire : BPMF : 167 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 166 €/t oct./déc. ; 164 €/t janv./mars
R. La Pallice : 166 €/t oct./déc. ; 164 €/t janv./mars

Maïs

R. La Pallice/Fob Bordeaux : 163 €/t oct./nov.

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 381,75 €/t oct./déc. (var. -2,75 €/t) ;
Fob Moselle : 382,75 €/t oct./déc. (var. -2,75€/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 325€/t janv./mars (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 880 $/t sept. (var. 0,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 760 $/t sept. (var. 0,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 740 $/t sept. (var. -10,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 495 $/t sept. (var. -25,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 225 €/t oct. (var. 0,0 $/t)
Colza - Départ Grand-Couronne : 212 €/t oct. (var. -3,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 329 €/t oct. (var. +7,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 54,09 $/baril (var. +0,17 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,113 $ (var. +0,012)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 18 octobre variation*
Blé tendre, décembre 181,50 4,50
Maïs, novembre 165,00 1,50
Colza, novembre 380,75 -2,75
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 195,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 18 octobre variation*
Blé tendre, décembre 169,50 5,00
Maïs, décembre 138,57 2,65
Soja, novembre 306,49 -1,61
Huile Soja, décembre 602,38 6,23
Tourteaux de Soja, décembre 301,98 -8,00

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 18 octobre variation*
Canola, novembre 312,74 -2,96

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-13/10
Cumul France
01/07-13/10
Blé tendre 7 455 744 2 050 069
Farine BT (val. prod.) 159 355 18 190
Blé dur 144 594 56 455
Orge 2 305 657 1 027 557
Maïs 737 688 44 987

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-13/10
Cumul France
01/07-13/10
Blé tendre 862 261 1 350
Farine BT (équiv. grain) 7 799 2 687
Blé dur 432 049 47
Maïs 5 744 182 7 176
Sorgho 2 109 -

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

220 029 t ont été chargées et déchargées
du 10 au 16 octobre 2019, dont :
 

Exportations : 198 621 t

  • Tourteaux de colza : 3 300 t (Royaume-Uni)
  • Orge fourragère : 50 000 t (Arabie Saoudite)
  • Orge de brasserie : 37 400 t (Allemagne : 4 400 t ;
    Chine : 33 000 t)
  • Tourteaux de luzerne : 8 500 t (États-Unis - Amérique)
  • Blé tendre : 99 421 (Mauritanie : 33 00 t ; Espagne : 12 221 t ;
    Maroc : 54 200 t)

Importations : 21 408 t

  • Colza : 21 408 t (Canada)

 


 

 


La Pallice

31 411 t ont été chargées
du 10 au 16 octobre 2019, dont :

  • Maïs : 2 694 t (Angleterre)
  • Graines de soja : 587 t (Angleterre)
  • Blé : 28 130 t (Mauritanie)