S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°44 - Vendredi 20 décembre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

De nouvelles taxes à l’exportation des céréales argentines

Blé

La grève dure depuis maintenant 15 jours, pénalisant les flux de marchandises. Les opérateurs font tout pour en limiter l’impact. Pour l’heure celui-ci semble contenu mais la prolongation de la grève après les fêtes de fin d’année, si c’est le cas, pourrait pénaliser plus massivement la logistique et les exécutions.

L’Argentine est au centre des débats cette semaine. Sans surprise, le nouveau gouvernement vient de relever les taxes à l’export, une mesure qualifiée d’urgente pour faire face à la grave situation des finances publiques du pays. En blé, les taxes passent de 6,7% à 12%. Il faudra voir comment cela se traduit au niveau des exportations du blé argentin sur les prochains mois. Même avec une production de blé prévue en baisse par rapport à l’an dernier, le ministère de l’agriculture argentin tablait, il y a quelques semaines, sur un solde exportable en hausse, à 12,5Mt contre 11,1Mt selon France Export Céréales. Le programme d’exportations sur la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020 s’annonçait important, et l’Argentine a vraisemblablement fait partie des origines retenues dans les derniers achats de l’Algérie.

Le marché du blé sur Euronext suit cette semaine la tendance du marché de Chicago, accueillant positivement les avancées dans les négociations entre la Chine et les Etats-Unis. Le cours du blé rendu Rouen atteint un plus haut depuis le mois d’avril 2019.

Les conditions climatiques continuent d’apporter leur lot d’inquiétudes. Selon la Commission européenne, les céréales dans l’Est de l’Europe sont dans une situation délicate, les températures plus douces qu’habituellement ont retardé la tolérance au gel des cultures, qui pourraient devenir vulnérables en cas de gel. Pour l’heure, les prévisions pour les prochains jours s’annoncent clémentes. Vers l’Ouest de l’Europe, si les pluies ont impacté les semis en France (4,7 kha, -4,8% par rapport à 2019 et -5,6% par rapport à la moyenne quinquennale selon Agreste la semaine dernière), cela a été aussi le cas en Allemagne. Selon le service Statistique de ce pays, on s’orienterait vers une baisse des surfaces de – 7,1 % par rapport à l’an passé.

Maïs

Le maïs français à l’exportation reste parmi un des plus cher d’Europe, et peu d’exportations se font depuis plusieurs semaines. Depuis le mois de juillet, 49,8kt ont été exportées vers les pays tiers contre 64,4kt l’an dernier sur la même période. Ce sont les maïs ukrainiens qui demeurent les plus compétitifs et ces derniers entrent massivement en Europe. Au 15 décembre, les importations de maïs dans l’UE sont jugées à 9,671 Mt, en hausse de +4% par rapport à l’an dernier. Les maïs ukrainiens représentent 41,3% des origines importées, juste dernière le Brésil (48,1%).

Stratégie Grains a revu à la hausse la prévision d’importations dans l’Union européenne à 18,8Mt (17,5Mt estimées le mois dernier). Cela concerne surtout l’Espagne, qui réalise actuellement 42% des importations européennes, principalement pour des origines ukrainiennes, mais aussi les Pays-Bas. Avec des utilisations intérieures en hausse, le maïs ayant gagné en compétitivité dans les rations animales, le stock final en fin de campagne évolue peu. Il reste bien deçà des stocks de la campagne 2018/19 (7,2Mt).

Orges

Les exportations d’orge françaises vers les pays tiers ont nettement ralenti ces dernières semaines. Contrairement au blé, le cours en rendu portuaire se maintient cette semaine. Néanmoins, les ventes ont été très dynamiques sur les mois précédents et le volume exporté atteint à fin octobre 1,583 Mt selon les chiffres des Douanes. La Chine puis l’Arabie Saoudite demeurent les principales destinations. Au niveau européen, au 15 décembre, 3,7Mt d’orges ont été exportées vers les pays tiers, 50% de plus que l’an dernier à la même date.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019   178
06/12/2019   178
13/12/2019   179
20/12/2019   181
27/12/2019    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

204 435 t ont été chargées et déchargées
du 12 au 18 décembre 2019, dont :
 

Exportations : 199 885 t

  • Blé tendre : 170 685 t (Algérie : 121 535 t ; Chine : 42 150 t ;
    Maroc : 7 000 t)
  • Malt : 4 200 t (Cameroun)
  • Orge fourragère : 25 000 t (Maroc)

Importations : 4 550 t

  • Pois fourragers : 4 550 t (France)

 



La Pallice

35 150 t ont été chargées
du 12 au 19 décembre 2019, dont :

  • Blé vrac : 35 850 t (Maroc : 31 850 t ; Angleterre : 3 300 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Tous les cours à la hausse

Le marché à terme de Chicago continue son ascension cette semaine, emmenée par des avancées positives dans les négociations entre la Chine et les Etats-Unis. Une entente a été conclue avec les États-Unis pour la 1ère phase d'un accord commercial. Selon cet accord, la Chine accepterait d’importer entre 40 et 50 milliards de dollars de produits agricoles origines US (24 milliards importés en 2017).  La Chine devrait donc importer plus de soja US. Pour autant, cela ne devrait pas changer les fondamentaux du marché mondial de soja. En effet, la Chine devrait se détourner des origines brésiliennes et argentines au profit de l’origine US. Ces derniers vont alors se tourner vers d’autres destinations à l’exportation. Au final, il y aura vraisemblablement des changements dans les écarts de prix entre les origines, mais les volumes exportés au niveau mondial tout comme la trituration mondiale ne devraient pas être affectés.

Les cours du colza progressaient nettement hier dans le sillage du soja, mais aussi toujours de l’huile de palme. Le bilan de l’huile de palme est même plus tendu qu’initialement prévu selon Oilworld. Les stocks en Malaisie et en Indonésie ont décru rapidement, et la consommation est toujours en hausse à la fois pour des débouchés alimentaires et de biocarburants. Le cours de l’huile de palme Fob Malaisie a atteint les 700$/t cette semaine.

Si les relations entre la Chine et les Etats-Unis semblent s’être apaisées, l'Indonésie a de son côté officiellement porté plainte devant l'OMC contre l'Union européenne sur son objectif de limiter fortement le recours à l’huile de palme dans sa production de biodiesel d’ici 2030. Après l'Indonésie, 1er producteur mondial d'huile de palme, la Malaisie, 2ème producteur mondial, menace également l'UE de porter l'affaire devant l'OMC.

Les cours du pétrole gagnent également du terrain cette semaine pour atteindre les 60 $ par baril, un plus haut de 3 mois.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019   393,75
06/12/2019   400,50
13/12/2019   402,50
20/12/2019   412,25
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 181 €/t janv./mars ; 179 €/t avril/juin
R. La Pallice : 181 €/t janv./mars ; 179 €/t avril/juin
R. Bretagne : 181 €/t janv./juin

Orge fourragère

R. Rouen : 161 €/t fév./mars
R. La Pallice : 160 €/t fév./mars
R. Dunkerque : 162 €/t fév./mars
R. Bretagne : 163N €/t fév./juin

Maïs

R. Bretagne : 176 €/t janv./juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 405,25 €/t janv./mars (var. +8,75 €/t) ;
Fob Moselle : 412,25 €/t janv./mars (var. +9,75 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 360 €/t janv./mars (var. +0,00 €/t)
Bordeaux : 360€/t janv./mars (var. +5,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 906 $/t déc. (var. -13,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 848 $/t déc. (var. +37,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 832 $/t déc. (var. +32,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 244 €/t déc. (var. +1,0 $/t)
Colza - Départ Grand-Couronne : 240 €/t déc. (var. +0,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 340 €/t déc. (var. -5,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 61,05 $/baril (var. +1,79 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,112 $ (var. -0,001)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 20 décembre variation*
Blé tendre, mars 186,00 2,75
Maïs, janvier 169,75 2,25
Colza, février 409,75 10,50
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 20 décembre variation*
Blé tendre, mars 180,11 5,86
Maïs, mars 136,79 3,82
Soja, janvier 305,39 10,18
Huile Soja, janvier 669,68 34,14
Tourteaux de Soja, janvier 295,70 5,63

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 20 décembre variation*
Canola, janvier 319,56 4,94

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-15/12
Cumul France
01/07-15/12
Blé tendre 12 804 513 4 034 760
Farine BT (val. prod.) 275 317 35 848
Blé dur 355 274 147 999
Orge 3 742 725 1 511 199
Maïs 1 919 122 49 766

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-15/12
Cumul France
01/07-15/12
Blé tendre 1 151 057 2 951
Farine BT (équiv. grain) 12 502 4 260
Blé dur 769 678 39
Maïs 9 671 082 9 247
Sorgho 13 289 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD