S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°08 - Vendredi 22 février 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Compétitivité retrouvée pour l’orge et le blé français

Blé

Le cours du blé continue à s’effriter sur les marchés à termes américains et européens. La baisse sur le marché d’Euronext semblait toutefois marquer un arrêt au cours de la séance de ce jeudi et parvenait à reprendre quelques euros.  Si l’ensemble des origines se sont inscrites en net repli sur le marché mondial, le blé français est maintenant le plus compétitif sur la scène internationale. Les affaires à l’export se concrétisent et les chargements au départ de l’Europe s’accélèrent. L’Egypte a conclu un nouvel appel d’offres de 360 kt et diversifie ses fournisseurs. Le GASC a choisi cette fois-ci 180 kt de blé français, 60 kt de blé roumain, 60 kt de blé russe, 60 kt de blé ukrainien.

FranceAgriMer a débuté les publications de Cere’Obs pour la campagne 2019. Pour cette seconde semaine de relevés, 85% des blé tendre sont notés dans la catégorie « bon à excellent », contre 84% l’an dernier.

Orge

Après s’être négociée au plus bas à 25€ de moins que le marché à terme du blé tendre, la prime de l’orge s’est quelque peu redressée au cours des dernières séances.

La forte baisse observée depuis le début du mois redonne logiquement de l’intérêt pour l’orge en alimentation animale.

Hormis l’Arabie Saoudite qui continue à se faire attendre, les acheteurs internationaux profitent également de la baisse des cours sur le marché mondial : la Jordanie a acheté 60 kt et l’Algérie 120 kt pour livraison mars. La Tunisie est de nouveau aux affaires ce vendredi pour 75 kt. Sur les prix actuels, l’orge européenne est la plus compétitive pour ces destinations.

Maïs

Les derniers échos des discussions entre la Chine et les Etats-Unis laissent entrevoir un engagement d’achat important de maïs américain par la Chine. Cette éventualité pèse sur les cours du maïs de la Mer Noire qui pourrait perdre ainsi quelques volumes d’affaires.

Dans ce contexte de repli du marché de la Mer Noire, la baisse des prix en Europe ne bouleverse pas les rapports de prix entre les origines. Par contre sur le marché intérieur français, la baisse importante des cours du blé tendre, et plus encore celle de l’orge, poussent les acheteurs à reconsidérer leurs stratégies d’achat, ou tout du moins à freiner momentanément leurs couvertures en maïs.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018   197
14/12/2018   202
21/12/2018   202
28/12/2018   199,5
04/01/2019   202
11/01/2019   199
18/01/2019   199,50
25/01/2019   202
01/02/2019   199,5
08/02/2019   196,5
15/02/2019   192
22/02/2019   189
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Graphe de la semaine

CIC : estimation de l’offre et de la demande mondiales
Au 21 février 2019



colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

La demande en huile de colza s’affaiblit en raison des grèves

Les marchés des oléagineux se sont orientés à la baisse toute cette semaine en raison de nombreux facteurs. En effet, à Chicago ce sont encore les incertitudes entourant les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui préoccupent les opérateurs à mesure que la date butoir du 1er mars se rapproche. Le président américain a d’ailleurs évoqué la possibilité de repousser cette échéance. Le marché surveille particulièrement les déclarations des dirigeants chinois et américains ainsi que les achats de soja US par la Chine. Selon des informations qui circulent sur le sujet, la Chine pourrait augmenter ses achats de produits agricoles d’origine US de 30 milliards de dollars. En attendant une confirmation, les cours accueillent la rumeur avec enthousiasme et se reprennent en fin de semaine.

Au Brésil, les récoltes de soja sont réalisées à 36 %, en avance par rapport à la moyenne quinquennale à 19 %. Les dommages engendrés par le déficit hydrique sur le rendement pourraient être moindre que prévus. En effet, les producteurs impactés par la sècheresse ont estimé leurs pertes de rendement entre 10 et 12 % seulement. Bien que l’on anticipe de nombreuses précipitations pour les prochaines semaines, ce sera trop tard pour le soja, dont la production est toujours estimée à 112,5 Mt. En Argentine, seules de faibles précipitations sont prévues en cette fin de semaine. Pour le moment, cela ne semble pas susciter de préoccupation car les sols ont emmagasiné beaucoup d’eau avec les précipitations du mois dernier. Aux Etats-Unis, lors du Outlook Forum sur les perspectives agricoles, l’USDA a publié les premières estimations de surface cultivée en soja pour 2019, qui s’affichent en baisse à 85 millions d’acres contre 89,2 millions l’an dernier.

Sur le marché européen, les cours du colza ont perdu près de 6 €/t cette semaine dans le sillage du canola qui connait une grosse déprime à Winnipeg en raison de la dynamique des ventes de la part des producteurs locaux. Malgré cette baisse des cours du canola, le colza pourrait devenir compétitif avec un écart entre les deux graines qui se réduit à 40 €/t, ce qui atténuerait le flux d’importations en Europe.

Par ailleurs, les prix de l’huile de colza sont également en baisse, atteignant ainsi leur plus bas niveau depuis décembre pour s’afficher à 700 €/t FOB en raison notamment du mouvement de grève dans les usines de trituration et de production du biodiesel de Saipol qui se poursuit.

Les cours de l’huile de tournesol à Rotterdam sont également à la baisse en raison de grosses disponibilités en Ukraine et d’une demande peu dynamique. Ainsi, l’huile de tournesol FOB Rotterdam s’affiche désormais à 697,5 $/t, au plus bas depuis la mi-janvier. Néanmoins, cette huile demeure bon marché par rapport à l’huile de soja et de colza. En effet, les exportations ukrainiennes vont bon train et s’affichent à 2,45 Mt principalement à destination de la Chine et de l’Inde.

La récolte de tournesol avance lentement en Argentine avec près de 39% de surfaces récoltées pour un rendement moyen de 19.4 quintaux/ha. Les estimations de production s’affichent à 3,9 Mt, ce qui devrait peser sur un marché mondial déjà bien approvisionné.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018   374
14/12/2018   371.5
21/12/2018   367
28/12/2018   363
04/01/2019   367,75
11/01/2019   368.25
18/01/2019   369.5
25/01/2019   376.25
01/02/2019   373
08/02/2019   373
15/02/2019   367
22/02/2019   362,75
01/03/2019    
08/03/2019    
15/03/2019    
22/03/2019    
29/03/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 189,50 €/t mars ; 187 €/t avril/juin ;
R. La Pallice : 187 €/t mars/juin ;
NR : 174 €/t juil./août ; 178,5 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 190,50 €/t avril/juin
Fob Moselle : Meunier : 176 €/t mars/juin ;
NR :170,50 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 167,50 €/t mars/juin
R. La Pallice : 167,50 € mars/juin
Fob Moselle : 163,50 €/t mars/juin
R. Bretagne : 180 €/t mars/juin

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 165 €/t mars/juin
Fob Rhin : 164 €/t mars/juin
R. Bretagne : 178N €/t mars/juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 355,75 €/t avril/juin (var. -302,25 €/t)
Fob Moselle : 362,75 €/t avril/juin (var. -4,25 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 320 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 320 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 807 $/t fév. (var. -18,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 760 $/t fév. (var. -8,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 712 $/t fév. (var. -3,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 565 $/t fév. (var. +11,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 255 €/t fév.
Colza - Départ Grand-Couronne : 255 €/t fév.
Tournesol - Départ Montoir : 230 €/t fév.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 354 €/t fév.

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 57,05 $/baril (var. +4,2 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,13 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 22 février variation*
Blé tendre, mars 195,00 -3,25
Maïs, mars 173,50 -1,50
Colza, mai 361,65 -3,10
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 227,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 22 février variation*
Blé tendre, mars 157,51 -7,70
Maïs, mars 130,24 -0,53
Soja, mars 295,00 0,63
Huile Soja, mars 592,36 8,03
Tourteaux de Soja, mars 297,15 -1,47

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 22 février variation*
Canola, mars 316,63 -2,85

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/02
Cumul France
01/07-17/02
Blé tendre 10 651 066  4 970 275
Farine BT (val. prod.) 313 461 38 249
Blé dur 413 461 127 867
Orge 3 013 661 1 526 446
Maïs 1 247 935 72 534

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/02
Cumul France
01/07-17/02
Blé tendre 3 219 512 2 692
Farine BT (équiv. grain) 25 183 6 456
Blé dur 743 518 47
Maïs 15 549 114 82 584
Sorgho 386 332 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

188 961 t ont été chargées
du 14 au 20 février 2019, dont :
 

Exportations : 188 961 t

  • Orge de brasserie : 13 640 t (Pays-Bas : 3 300 t ; 
    Belgique : 2 850 t ; Portugal : 3 630 t ; Allemagne : 3 860 t)
  • Blé tendre : 157 401 t (Gabon : 7 000 t ; Cameroun : 5 000 t ;
    Algérie : 62 400 t ; Cuba : 26 250 t ; Maroc : 55 151 t ;
    Danemark : 1 600 t)
  • Malt : 4 600 t (Cameroun)
  • Blé dur : 7 920 t (Algérie)
  • Colza : 3 300 t (Russie)
  • Tourteaux gluten de blé : 2 100 t (Norvège)

 


 


La Pallice

43 150 t ont été chargées
du 14 au 20 février 2019, dont :

  • Blé vrac : 43 150 t (Norvège : 3 800 t ; Portugal : 14 350 t ;
    Côte d'Ivoire : 25 000 t)