S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°16 - Vendredi 26 avril 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques
bioline-bandeau2

Inauguration



Bioline Group inaugure sa nouvelle station de semences à La Chapelle d’Armentières (59)

La nouvelle usine située sur le site historique de l’entreprise Semences de France, à La Chapelle d’Armentières, a été inaugurée officiellement le 25 avril pour participer au développement de Bioline by InVivo vers la 3ème voie de l’agriculture.

Le projet porté par Bioline Group avec le soutien de la Métropole Européenne Lilloise, de la ville de La Chapelle d’Armentières, la ville d’Armentières et la SNCF est sorti de terre en un temps record (moins d’un an). Le nouveau site prend place dans la prolongation du site actuel et s’étend sur 1,7 ha supplémentaires dont près d’1 ha en surfaces bâties et 7 000 m2 en espaces verts.

L’investissement représente un montant total de 11 millions d’euros effectué via LS Production et financé à 50% par ses deux actionnaires : Bioline Group et NPZ (Norddeutsche Pflanzenzucht). Un investissement majoritairement et volontairement réalisé en coopération avec des entreprises des Hauts-de-France pour contribuer au dynamisme économique local.

« C’est un signe fort de pérennité pour les activités semences « Made in France » pour la société Semences de France, filiale de Bioline by InVivo et premier semencier français avec 172 millions de chiffres d’affaires dont 20% à l’international » a déclaré Laurent Martel, Directeur Général de Bioline by InVivo.
Un outil industriel renouvelé, intégrant les dernières technologies

 

La nouvelle station de semences compte trois bâtiments et remplacera l’usine historiquement connue sous le nom de « Ringot » qui sera conservée pour répondre aux besoins de stockage des grains en vrac notamment.

« La nouvelle station est équipée des dernières technologies de triage et de traitement de semences incluant les dernières technologies de pelliculage et d’enrobage pour pouvoir répondre aux attentes du marché avec la possibilité de développer des petites séries pour faire du sur-mesure » a ajouté Pascal Mombled, Directeur Général de Semences de France.

Pour les équipes de production du site, la nouvelle station de semences va permettre de travailler plus sereinement (nettoyage automatique des machines, réduction au maximum des manipulations), d’améliorer la sécurité (parcours de production fluidifié et optimisé) et de réduire l’impact écologique (suppression des transports extérieurs via les nouvelles capacités de stockage).

Un nouveau bâtiment en harmonie avec les attentes sociétales

L’intégration du site industriel dans la zone péri-urbaine chapelloise et à proximité immédiate de la gare d’Armentières a nécessité de bâtir un projet s’intégrant au mieux dans son environnement (création d’une zone humide et d’une mare écologique, plantation d’essences à intérêt écologique avec les apprentis jardiniers-paysagistes de l’UFA de Bavay, prairies à fauche tardive) et avec un objectif de poursuivre une gestion exemplaire des déchets (silos de stockage, bâtiment spécifique de gestion des palettes).

Signature d’une Convention

relative au renouvellement des générations



La SAFER Poitou Charentes et la Coopérative OCEALIA s’associent pour un partenariat servant le renouvellement des générations :

Le renouvellement des générations des agriculteurs de notre territoire est de plus en plus difficile et la question de la transmission et de l’installation est un véritable sujet tant pour celui qui arrive en fin de carrière que pour celui qui souhaite accéder au métier, notamment s’il n’est pas fils d’agriculteur.

Dans ce contexte, la SAFER, instrument foncier de politiques publiques, dispose d’outils pour la location ou mise à disposition, le stockage ou portage foncier dans une perspective d’installation. Elle a mis en place un partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine pour la constitution de réserves foncières ainsi qu’une convention avec 4 caisses régionales de Crédit Agricole de son périmètre, l’un et l’autre destinés à faciliter l’installation de nouveaux agriculteurs.

La coopérative OCEALIA soucieuse du soutien auprès de ses adhérents, développe également des mesures d’accompagnement économique et technique pour répondre aux besoins exprimés. Elle encourage toutes les initiatives et les projets qui peuvent se traduire par l’installation de nouveaux actifs et l’amélioration de la compétitivité des exploitants.

La SAFER et OCELIA ont souhaité se mobiliser conjointement afin de mieux accompagner les agriculteurs de notre territoire.

Cela se traduit de façon plus concrète par l’organisation de la rencontre des équipes respectives, l’échange d’informations pertinentes, la promotion réciproque des outils d’accompagnements des exploitants et enfin la consolidation du portage foncier, dans le cadre de la convention SAFER/Crédit Agricole, avec l’engagement d’Océalia à aider financièrement et techniquement l’installation des jeunes agriculteurs et l’acquisition du foncier.

Cette convention SAFER – OCEALIA a pour objectif de répondre à l’ensemble des enjeux et des besoins exprimés. Elle permet par l’addition des initiatives et des moyens développés par les deux structures d’en augmenter les effets et par conséquent les bénéfices pour les territoires.

Site internet Océalia : www.ocealia­groupe.fr
Site internet Safer : www.safer­poitoucharentes.fr

Résultats 2018 du Groupe Terrena




Terrena démontre sa solidité et poursuit le renouvellement de son modèle

  • Progression de I'EBITDA de +29% à 99 M€ (77M€ en 2017)
    E81TDA 2017 proforma de 100 M€ en 2017 (hors Doux et activité Grand Public)
  • Léger repli du chiffre d'affaires à 4,9 Md€ (5,1 Md€ en 2017) lié aux opérations de sortie de périmètre (Doux et activité Grand Public)
    Chiffre d'affaire 2017 proforma de 4,8 Md€ (hors Doux et activité Grand Public)
  • Maîtrise des fondamentaux financiers (liquidités, endettement, fonds propres)
  • Confirmation des priorités stratégiques
    - Accélération du déploiement de la « Saison Il » du projet stratégique axé sur la performance, le développement des territoires et des filières dans l'intérêt des adhérents
    - Poursuite du plan d'actions pour accélérer la mutation du modèle économique, tant sur l'amont que sur les filières agroalimentaires.

Commentaires d'Olivier Chaillou, Président
de la coopérative Terrena

« 2018 a démontré la capacité de résilience de Terrena dans un environnement agricole et agroalimentaire marqué par des mutations profondes. Dans ce contexte, nous avons maîtrisé nos fondamentaux tout en confortant notre plan de transformation qui vise à retrouver les bons moteurs de performance et de création de valeur. Dans la continuité de ce plan, nous allons intensifier nos actions pour renouveler notre modèle économique et développer notre territoire dans l'intérêt de nos adhérents. Cette année encore, nous avons poursuivi notre travail de fond destiné à apporter de nouvelles productions à valeur ajoutée aux exploitations les plus engagées avec la coopérative. Nous avons également renforcé la dynamique d'installation et d'accompagnement des jeunes sur notre territoire à travers le financement d'investissements et la proposition de contrats à valeur ajoutée. »

Eléments clés de l'exercice 2018 : Terrena confirme ses solides capacités de rebond

2018 restera comme une année de transition en termes de performance économique pour le Groupe Terrena dans un contexte de fusion des coopératives Terrena, Terrena Poitou et de la CAM, et de sortie du Groupe Doux. La discipline démontrée en matière de coûts, de gestion du cash et d'engagements des investissements ont permis à Terrena de poursuivre sa trajectoire de transformation tout en maîtrisant ses fondamentaux financiers.

L'EBITDA s'établit à 99 M€, en ligne avec l'EBITDA 2017 proforma (hors Doux et activité Grand Public), et reflète des performances contrastées entre les pôles. La croissance du Pôle Végétal Spécialisé et des alliances est une source de satisfaction. Les effets de redressement en cours d'Elivia et de Galliance ont limité l'impact contextuel défavorable de hausse de prix des matières premières, et de pression sur les prix de vente exercée par la grande distribution. Le pôle Amont a évolué dans un environnement difficile marqué par des conditions climatiques et des conditions de marché dégradées, notamment sur le secteur de l'agrofourniture.

La coopérative Terrena a également apporté un soutien actif à ses adhérents par des retours financiers et des mesures d'accompagnements conjoncturels à hauteur de 10 M€.

Faits marquants de l'exercice 2018 : une année
de transformation

L'exercice 2018 a permis à Terrena de poser de nombreux jalons dans le cadre de sa trajectoire de transformation.

La réussite de la fusion des coopératives Terrena, Terrena Poitou et de la CAM a permis la mise en oeuvre d'une nouvelle organisation territoriale, axée sur la proximité et le service aux adhérents,

Le Pôle Amont a réussi le lancement d'offres innovantes qui visent à accroître la performance technico-économique des adhérents :

  • GPS : une garantie de protection des blés contre les maladies foliaires, avec un engagement de Terrena sur les résultats et un conseil tracé (210 agriculteurs, 8 500 ha de blé engagés) ;
  • 3P : un plan de progrès partagé inédit en production laitière qui permet de réaliser un gain moyen de performance de 2 900 par exploitation ;
  • Consélio un déploiement exponentiel auprès des adhérents de l'outil de traçabilité des pratiques en grandes cultures (7 000 exploitations, 81% du conseil tracé), volailles (1 050) et bovins (615).

Comme chaque année, la coopérative a investi sur l'ensemble de son territoire plus de 10 M€ dans son amont agricole.

Le Pôle Végétai Spécialisé a poursuivi sa stratégie de différenciation notamment sur son activité vin avec l'intégration réussie du Château de Sancerre et le lancement de Nouvel Esprit®, la nouvelle gamme de vins sans sulfites ajoutés. Un partenariat structurant a été signé en Chine pour Dalival avec SYASTD et l'acquisition de Twello aux Pays-Bas fin 2017 a soutenu la croissance de l'activité Inveja.

Concernant Galliance, la stratégie de différenciation par la qualité et les marques (Bio, Label, La Nouvelle Agriculture®...) est un succès, tandis qu'Elivia a été la première entreprise française à livrer de la viande bovine française en Chine suite à l'agrément délivré par les autorités chinoises après 17 ans d'embargo.

Enfin, La Nouvelle Agriculture® a poursuivi sa dynamique de succès avec :

  • en amont : 5 767 fermes aujourd'hui utilisatrices de Solutions La Nouvelle Agriculture® (+6% par rapport à 2017) pour 310 492 ha couverts (+8% par rapport à 2017).
  • en aval : une hausse soutenue des référencements produits de la marque La Nouvelle Agriculture® avec plus de 2 870 magasins (+37 % par rapport à mars 2018) et le lancement de Monagriculteur.coop, première application grand public qui permet à un consommateur de se connecter directement à son agriculteur.

Perspectives 2019 : Construire ensemble
la Saison II du projet stratégique

La rémunération des producteurs et l'accompagnement de leur performance sont au coeur du plan d'actions engagé par Terrena pour accélérer le renouvellement de son modèle économique.

Pour y parvenir, Terrena poursuivra le déploiement de nouvelles solutions innovantes et la recherche permanente de nouvelles productions complémentaires, de contrats à valeur ajoutée, de nouvelles surfaces et de nouveaux volumes pour soutenir et améliorer la performance technico-économique de ses adhérents.

La coopérative va également accélérer le déploiement de la « Saison Il » de son projet stratégique axé sur le développement des productions différenciées.

Au-delà de la composition des produits, l'attention des consommateurs se porte sur les modes et conditions de production (origine, naturalité, localité, bien-être animal, environnement...) avec une forte attente de transparence. Face à la baisse de consommation de produits carnés en France, de nouvelles habitudes alimentaires se développent autour des substituts protéinés d'origine végétale. La « Saison II » du projet stratégique de Terrena s'inscrit pleinement dans ces enjeux.

Avec plus de 10 ans d'engagement dans La Nouvelle Agriculture®, Terrena possède de forts atouts pour y parvenir : 1) un amont fort pour aider ses adhérents à mener, à leur rythme, les transitions nécessaires et devenir des agriculteurs performants de leur territoire, 2) une plus Forte intégration de ses filières pour créer cette valeur de l'aval à l'amont.

La Nouvelle Agriculture®, les filières BIO, labellisées ou autres filières différenciantes sont l'incarnation de cette stratégie amenée à monter en puissance. L'objectif est double : remonter dans la chaîne de valeur au bénéfice des agriculteurs, tout en rendant accessibles à tous les consommateurs des produits de qualité.

Site internet : https://www.terrena.fr/