S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°43 - Vendredi 30 novembre 2018

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Tensions diplomatiques

Blé

Alors que les relations sino-américaines animent le marché des grains depuis des mois, c’est au tour de la Russie et de l’Ukraine de souffler un nouveau vent d’inquiétudes sur le commerce.

Si les tensions diplomatiques entre la Russie et l’Ukraine à propos du détroit de Kersh ne semblent pas avoir d’impact immédiat sur les prix des grains, elles plongent le marché des céréales dans une certaine torpeur.

Vendredi, la Turquie a bouclé son appel d’offres sans souci particulier pour s’approvisionner en blé à 13% de protéines. Finalement, le Pakistan a accordé des subventions à l’exportation pour 500kt de blé et non pas 3 Mt comme cela avait été précédemment annoncé. Ces 500 kt entrent dans l’activité habituelle du pays qui a exporté ces trois dernières années entre 900 kt et 1,2 Mt. Elles ne sont donc pas de nature à bouleverser les échanges mondiaux. 

L’Argentine n’a pas encore terminé sa récolte de blé et les conditions de moisson ne sont pas idéales, mais pour le moment les inquiétudes qualitatives ne se confirment pas. Le blé argentin à 12,5% de protéine reste offert à 20-25 $ de moins que le blé français… ce qui lui permet de compenser la différence de fret et d’être compétitif pour approvisionner l’Algérie. Dans son dernier appel d’offres l’Algérie vient d’ailleurs de finaliser 600 kt à un prix compris entre 250,50 $/t et 252,50 $/t C&F en origine optionnelle. Compte tenu du prix du blé français, qui sur le papier est plutôt à 4-6 $ de plus, il est fort probable que ces 600 kt échapperont à la France… à moins que les prix ne s’alignent d’ici la période d’exécution pour sécuriser le principal débouché.

Ainsi, sans activité majeure, les cours s’effritent cette semaine.

Concernant la prochaine récolte, le Conseil International des Céréales estime que les surfaces dédiées au blé atteindront 219,8 Mha, soit une hausse de 1% par rapport à cette campagne. Les surfaces progressent de 4,7% (+1,2 Mha) en Europe, de 2,9% (+ 0,5 Mha) aux Etats-Unis et de 1,9% (+ 0.7 Mha) en Russie. Même si les inquiétudes persistent sur l’état des semis en Pologne et en Allemagne, en France les récentes pluies sont de nature à rassurer sur les implantations des céréales d’hiver.

Orge

Les chargements se poursuivent dans les ports français à destination de l’Arabie Saoudite (56 kt) et de la Tunisie (53kt), sur un marché peu animé. Les acheteurs sont en retrait, les primes proposées en rendu portuaire se déprécient et le prix de l’orge enregistre ainsi une baisse de 5 à 6 €/t selon les ports.

Maïs

A l’image des autres céréales, le marché est bien calme. Quelques affaires se poursuivent en portuaire sur la façade Altantique pour alimenter les usines du nord de l’Europe toujours pénalisées par les basses eaux sur le Rhin. La demande des fabricants français reste dynamique. Compte tenu de la cherté du blé, le maïs est privilégié dans les formulations pour les aliments pour animaux et cela devrait se concrétiser par un regain d’affaires. Par contre, les clients espagnols ne comptent guère sur le maïs français, bien trop cher comparativement au maïs en provenance de la Mer Noire qui continue d’affluer dans le port de Tarragone. Les tensions diplomatiques entre la Russie et l’Ukraine n’ont pas de conséquences dans l’immédiat sur les programmes de chargement qui ne sont pas remis en cause, mais le marché est particulièrement attentiste.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018    
14/12/2018    
21/12/2018    
28/12/2018    

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-25/11
Cumul France
01/07-25/11
Blé tendre 6 189 186 3 016 241
Farine BT (val. prod.) 187 429 18 125
Blé dur 188 095 55 220
Orge 2 116 834 829 534
Maïs 694 849 63 096

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-25/11
Cumul France
01/07-25/11
Blé tendre 1 860 009 1 340
Farine BT (équiv. grain) 14 613 3 797
Blé dur 399 240 44
Maïs 7 582 551 34 382
Sorgho 157 328 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018    
14/12/2018    
21/12/2018    
28/12/2018    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 196,5 €/t déc. ; 196 €/t janv./mars ;
195,5 €/t avril/juin
NR : 182,5 juil. ; 183,5 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 196 €/t déc. ; 195,5 €/t janv./mars ;
195 €/t avril/juin
R. Bretagne : 201,5 €/t déc./mars
Fob Moselle - Meunier : 180 €/t déc. ; 189,5 €/t janv./mars ;
189 €/t avril/juin

Orge

R. Rouen : 195,5 €/t déc. ; 196 €/t janv./mars ;
196,5 €/t fév./avril
Fob Moselle : 192,5 €/t janv. ; 193,5 €/t janv./mars
R. Bretagne : 202,5 €/t déc./mars

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 170 €/t déc. ; 170 €/t janv./mars
Fob Rhin : 173/174 €/t janv./juin
CD Metz : 172,5 €/t déc./janv.
R. Bretagne : 182 €/t déc./mars

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 366,50 €/t janv./mars (var. +5,00 €/t)
Fob Moselle : 372,5 €/t janv./mar. (var. +1,0 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 307 €/t janv./mars (var. 0,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 307 €/t janv./mars (var. 0,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 834 $/t déc. (var. -16,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 640 $/t déc. (var. -10,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 670 $/t déc. (var. +2,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 453 $/t déc. (var. 0,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Grand-Couronne : 255 €/t déc.
Tournesol - Départ Montoir : 245 €/t déc.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 335 €/t déc

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 51,26 $/baril (var. -2,1 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,14 $ (var. 0,0)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 30 novembre variation*
Blé tendre, décembre 199,00 -1,75
Maïs, janvier 173,00 -1,50
Colza, février 369,50 -0,75
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 226,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 30 novembre variation*
Blé tendre, décembre 161,42 0,71
Maïs, décembre 125,50 0,62
Soja, janvier 288,50 3,88
Huile Soja, décembre 540,03 2,42
Tourteaux de Soja, décembre 299,38 2,92

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 30 novembre variation*
Canola, janvier 317,22 0,35

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

110 574 t ont été chargées
du 22 au 28 novembre 2018, dont :
 

Exportations : 110 574 t

  • Orge fourragère : 25 875 t (Tunisie)
  • Colza : 6 600 t (Royaume-Uni)
  • Blé tendre : 71 266 (Algérie : 65 051 t ; Royaume-Uni : 1 815 t ;
    Irlande :  4 400 t)
  • Orge de brasserie : 3 684 t (Allemagne)
  • Pulpe de betterave : 3 149 t (Royaume-Uni)

 


 


La Pallice

103 000 t ont été chargées
du 22 au 28 novembre 2018, dont :

  • Orge vrac : 66 000 t (Arabie Saoudite)
  • Blé vrac : 37 000 t (Italie : 8 000 t ; Algérie : 29 000 t)