S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Le marché à terme d’Euronext en net hausse pour le blé

Blé

La grève des dockers crée une situation complexe sur la logistique et les marchés. Du côté des fabricants d’aliments, les difficultés d’approvisionnement impactent fortement leur activité, et du côté des exportations, les opérateurs cherchent désormais des alternatives dans les pays voisins. Alors que le contexte était pourtant favorable aux exportations françaises cette année : une récolte française 2019 en qualité et en quantité, une demande internationale dynamique, et des prix soutenus.

Ces dernières semaines, les grands pays importateurs étaient aux achats : Maroc, Egypte le 15 janvier pour 240kt, Algérie cette semaine avec 400 à 450 kt de blé contractualisés. Depuis le début de la campagne, l’Union européenne a exporté 15,7Mt de blé, soit une hausse de +71% par rapport à l’an dernier à la même période selon les chiffres de la Commission européenne.

Les prix s’en ressentent et sont sur une tendance haussière, aidés par une récolte australienne inférieure à la normale, et des expéditions dynamiques également depuis l’Argentine, les Etats-Unis et l’Ukraine. Les cours sur Euronext sont au plus haut depuis 12 mois avec des prix sur le rapproché supérieurs à l’éloigné. Malgré tout, dans un contexte où les prix russes suivent la hausse générale, le prix du blé français demeure dans la course.

Enfin, les conditions climatiques de ces derniers mois dans l’Europe et sur le pourtour de la mer Noire apportent quelques inquiétudes sur la récolte 2020. En Russie, le temps plus chaud qu’habituellement n’apporte pas une couverture neigeuse optimale. En Europe, le temps très humide a empêché les agriculteurs français et anglais de respecter leurs intentions de semis d'automne. En Allemagne, les derniers chiffres montrent également une baisse des surfaces. La projection de l'UE est réduite de 0,3 Mha par rapport à l’an passé, à 25,3 Mha (-3%) selon le CIC. S’ajoute à cela une possible diminution des disponibilités aux Etats-Unis, ainsi que la confirmation d’une sole moins étendue (blés d’hiver) pour la prochaine campagne selon une enquête réalisée auprès des agriculteurs américains. Pour la récolte 2020, le CIC table tout de même sur des superficies en hausse pour le blé, à 220 Mha, soit une hausse de +1,5%.

Maïs

Le CIC, dans son dernier rapport publié hier, augmente sensiblement la prévision de production de maïs au niveau mondial, à 1,111 milliards de tonnes, +7Mt par rapport au dernier rapport. Le CIC revoit à la hausse la production américaine, en reprenant les chiffres officiels. Ces chiffres demeurent pour autant incertains, tous les agriculteurs n’ayant pas pu récolter. Au Brésil, la production de maïs est toujours prévue en hausse par rapport à l’an dernier, malgré des semis de maïs safrinha qui risquent d’être décalés en raison du retard de la récolte de soja, induisant potentiellement des craintes en cas de gel.

Pour la campagne 19/20, la consommation mondiale a été également revue à la hausse, mais dans une moindre mesure. Au final, les stocks de fin de campagne sont estimés à 283Mt (+4Mt).

Pour la récolte 2020, les surfaces européennes de maïs sont prévues en hausse de +3,5% selon Stratégies Grains. Etant donné les difficultés de semis des céréales d’hiver en France et en Allemagne, la sole de maïs devrait bénéficier des surfaces non semées. Dans cette optique, les importations européennes devraient être moins importantes. Pour l’heure, les flux d’importations de maïs sur le sol européen demeurent actuellement importants en raison d’un écart de prix plus favorable au maïs ukrainien, mais la baisse de la demande pour l’alimentation animale pourrait réduire les importations sur la fin de la campagne actuelle.

Orge

L’Arabie Saoudite est aux achats ce jeudi pour 900kt d’orges. C’est la 1ère destination des orges européennes à l’exportation cette année encore, avec 1,4Mt d’orges exportées vers cette destination depuis le début de la campagne selon les chiffres de la Commission européenne, en hausse de +15% par rapport à l’an dernier à la même date. Mais pour cet achat, entre les grèves portuaires en France, des prix allemands peu compétitifs en raison du coût de fret, il se pourrait bien que ce soit la mer Noire qui remporte l’appel d’offres.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019   178
06/12/2019   178
13/12/2019   179
20/12/2019   181
27/12/2019   184
03/01/2020   185
10/01/2020   188
17/01/2020   190
24/01/2020   192
31/01/2020    
07/02/2020    
14/02/2020    
21/02/2020    
28/02/2020    
06/03/2020    
13/03/2020    
20/03/2020    
27/03/2020    
03/04/2020    
10/04/2020    
17/04/2020    
24/04/2020    
01/05/2020    
08/05/2020    
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    

Graphe de la semaine

Cours du blé sur le marché mondial



Source : Fryer’s

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Clara Moley

la baisse de la demande chinoise fait s'effondrer le cours du soja

Les oléagineux ont été impactés par un environnement globalement baissier cette semaine.

Malgré la signature de la première phase de l’accord commercial avec les Etats Unis la semaine dernière, le Gouvernement chinois ne montre toujours aucune volonté d’accorder sa préférence à son partenaire et continue d’affirmer qu’il s’approvisionnera selon ses besoins et les règles de l’OMC, entendons, au meilleur prix. Or le contexte international semble laisser bien peu de chances au soja américain. La récolte sud américaine est en route, avec une production record attendue au Brésil (jusqu’à 128Mt selon les analystes, certains producteurs de Mato Grosso auraient même enregistré des rendements 10% à 15% supérieurs à l’année dernière). Par ailleurs, les triturateurs chinois sont couverts jusqu’au mois de mai, et l’apparition du très virulent coronavirus qui a déjà fait 25 morts et affecte 800 personnes en Chine, risque de diminuer encore davantage leurs besoins en couverture sur le court terme. Le cours du soja à Chicago a fortement marqué le pas cette semaine, perdant $19,5cts/bu en 5 sessions, et atteignant son plus bas en sept semaines à $904cts/bu.

Après avoir chuté sur fond de désaccord diplomatique entre la Malaysie et son premier importateur, l’Inde, le cours de l’huile de palme à Kuala Lumpur s’est rétabli au-dessus des 3000 ringgits/t cette semaine. La dynamique export a repris, et le bilan tendu en huile de palme revient soutenir le marché des huiles.

Sur le marché du colza, l’échéance février sur Euronext a subi les mouvements techniques liés l’approche de la clôture du contrat et cédé €4,50/t sur la semaine. Mais là encore, une fois cette fenêtre technique passée, les fondamentaux devraient à nouveau prévaloir pour refléter la faible production européenne et soutenir les cours.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019   393,75
06/12/2019   400,50
13/12/2019   402,50
20/12/2019   412,25
27/12/2019   416.25
03/01/2020   415
10/01/2020   420
17/01/2020   400,75
24/01/2020   410,75
31/01/2020    
07/02/2020    
14/02/2020    
21/02/2020    
28/02/2020    
06/03/2020    
13/03/2020    
20/03/2020    
27/03/2020    
03/04/2020    
10/04/2020    
17/04/2020    
24/04/2020    
01/05/2020    
08/05/2020    
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 192 €/t janv./mars ; 190 €/t avril/juin
R. La Pallice : 191 €/t janv./mars ; 189 €/t avril/juin
R. Nantes : 191 €/t janv./mars ; 188 €/t avril/juin
Fob Moselle : Meunier : 180 €/t janv./mars ;
179 €/t avril/juin

Orge fourragère

R. Rouen : 163 €/t janv./mars
R. La Pallice : 166 €/t janv./mars
Fob Moselle : 158 €/t janv./mars

Maïs

Fob Rhin : 172 €/t janv./mars

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 407,75 €/t janv./mars (var. +5 €/t)
Fob Moselle : 410,75 €/t janv./mars (var. +10 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 925 $/t mars (var. +16 $/t)
Soja - Rotterdam : 778 $/t mars (var. -101 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 742 $/t mars (var. -98 $/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 688 $/t mars (var. -117 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 55,59 $/baril (var. -3,03 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1050 $ (var. -0,009)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 24 janvier variation*
Blé tendre, mars 196,25 3,25
Maïs, mars 172,50 1,25
Colza, février 406,75 2,50
Huile de Colza, mars 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 24 janvier variation*
Blé tendre, mars 191,95 5,49
Maïs, mars 138,37 5,67
Soja, mars 303,61 -1,22
Huile Soja, mars 658,37 4,60
Tourteaux de Soja, mars 296,98 -0,51

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 24 janvier variation*
Canola, mars 324,13 -3,65

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-19/01
Cumul France
01/07-19/01
Blé tendre 15 718 530 5 338 336
Farine BT (val. prod.) 308 603 40 112
Blé dur 467 231 185 279
Orge 4 177 880 1 735 272
Maïs 2 332 565 51 843

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-19/01
Cumul France
01/07-19/01
Blé tendre 1 298 058 3 077
Farine BT (équiv. grain) 14 712 5 006
Blé dur 972 403 128
Maïs 12 163 650 9 388
Sorgho 36 999 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français



La Pallice

136 480 t ont été chargées
du 16 au 22 janvier 2020, dont :

  • Blé vrac : 136 480 t (Sénégal : 11 050 t ; Italie : 27 000 t ;
    Angola : 33 000 t ; Maroc : 28 500 t ; Côte d'Ivoire : 30 730 t ;
    Mauritanie : 6 200 t)