S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°38 - Vendredi 08 novembre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques
axereal-bandeau

Acquisition de Cargill Malt



Axéréal renforce ses activités à l’international et positionne sa filiale Boortmalt comme premier acteur mondial dans la production de malt

Axéréal, une des premières coopératives céréalières françaises, présente en France et à l’international, annonce l’achat de l’intégralité des activités malt de Cargill via sa filiale Boortmalt, acteur majeur de l’industrie du malt.

Pour Jean-François Loiseau, Président du Groupe Axéréal : « Cette acquisition est le fruit d’un double choix stratégique : investir dans la transformation de l’orge de brasserie en France et à l’international afin de valoriser la production des associés coopérateurs et aller chercher de la valeur dans les pays en croissance. Cette étape contribue aussi à inscrire le Groupe sur le long terme en fixant une trajectoire de performance.

Par cet acte, les femmes et les hommes d’Axéréal tracent encore plus le chemin de l’innovation agricole et industrielle au service d’une alimentation de qualité dans un environnement respectant la terre. »

Paul-Yves L’Anthoën, Directeur Général du Groupe Axéréal a déclaré : « Cette acquisition est un acte majeur du plan stratégique de notre coopérative : elle permet une diversification de nos sources de valeurs et conforte ainsi la solidité du groupe avec un positionnement renforcé sur un secteur en croissance. Elle conforte également le Groupe Axereal dans sa relation de confiance avec la communauté financière. »

Cette opération consiste en l’achat, pour Boortmalt, de l’ensemble des activités de Cargill Malt : 16 malteries situées dans 9 pays, près de 600 salariés, une capacité totale de production de 1,7 million de tonnes.

Ainsi, Boortmalt devient le leader dans la production de malt et accroit sa capacité totale de production de malt, passant à 3 millions de tonnes, avec 27 malteries réparties sur 5 continents.

Pour Yvan Schaepman, Directeur Général de Boortmalt : « Un tel achat nous offrira de nouvelles perspectives de croissance et nous permettra de mieux gérer les aléas, notamment climatiques. Cela nous permettra également d’accélérer le développement de nouvelles variétés d'orge brassicole et de créer de nouveaux malts. Avec cet achat, nous poursuivrons donc notre ambition première : devenir le meilleur malteur au monde depuis Anvers où se situe notre siège, le centre R&D et la plus importante malterie mondiale. »

Site internet Axereal : www.axereal.com
Site internet Boortmalt : www.boortmalt.com

bandeau-triskalia

betterave fourragere ​Bio


 

Une matinée Triskalia autour
de la betterave fourragère ​Bio​
en mini-motte

Dans le cadre de son accompagnement des agriculteurs bio ou en conversion, la coopérative Triskalia proposait, ce jeudi 24 octobre, une matinée d’information autour de la betterave fourragère bio en mini-motte et de son utilisation dans la ration des vaches laitières.

Triskalia a, depuis 2018, structuré son offre de services pour accompagner les agriculteurs bio ou en conversion. Trois techniciens spécialisés bio viennent en appui des producteurs et travaillent en collaboration étroite avec les équipes techniques de suivi des cultures ou de production animale. Des liens sont également noués avec les fournisseurs et partenaires des exploitations agricoles.

La matinée du 24 octobre autour de la betterave fourragère bio en mini motte en était l’illustration parfaite.

A la base, une problématique : celle de l’intérêt de cette production dans la ration des vaches laitières mais avec la contrainte d’une étape de semis difficile. Une solution : la plantation non plus de graines mais de plants déjà développés, en mini-motte. C’est cette technique qui a été présentée par les différents témoins : Pascal Lamoureux, agriculteur bio à Rohan (56) et l’entreprise Thomas Plants qui développe cette production. Philippe Charlotin, expert en nutrition bovine à Triskalia, a ensuite mis l’accent sur l’intérêt et les conditions de succès de l’utilisation de la betterave fourragère dans la ration des vaches laitières.

En annexe figurent des informations plus techniques concernant cette culture et son intégration dans la ration des vaches.
 


Chiffres clés du Groupe Triskalia

  • 16 000 agriculteurs adhérents
  • 4 800 salariés (coopérative et filiales)
  • 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires
  • 280 sites commerciaux et industriels
  • 3 grands métiers : agriculture, agroalimentaire et distribution

Site internet : www.triskalia.fr

Propulser les jeunes

vers la réussite



La démarche Propulseur de Réussite de NatUp lancée il y a tout juste deux mois, a déjà séduit une vingtaine d’agriculteurs en début de carrière. L'objectif de ce nouveau programme est d'accompagner les jeunes au démarrage de leur activité pour leur mettre le pied à l'étrier dans les meilleures conditions de réussite.

Conscient de l’enjeu du renouvellement des générations dans un contexte où un tiers des agriculteurs a plus de 55 ans, NatUp s’engage à aider les jeunes à s’installer et leur donner les moyens de piloter leur exploitation de façon pérenne.

Si les coopératives fondatrices de NatUp ont toujours accompagné leurs jeunes adhérents, cette nouvelle offre se veut particulièrement engagée avec un accompagnement quadridimensionnel : entrepreneurial, financier, développement professionnel et création de réseau.

Ce programme s’appuie donc sur une aide entrepreneuriale leur permettant de mieux appréhender les filières à valeur ajoutée, travailler leur stratégie de commercialisation et faire les bons choix d’entreprise.

L’aspect financier est également assuré avec l’accès à un compte connecté, un crédit court-terme appro pour faciliter la gestion au quotidien et des remises pour passer le cap des premières années.

Développer ses compétences et se construire un réseau constituent les deux autres composantes du programme, incontournables lorsque l’on se lance dans une nouvelle activité. Le jeune peut ainsi continuer à se former sur des sujets qui le motivent et constituer son propre réseau en rencontrant ses pairs, ses élus, découvrir les outils industriels du groupe, rencontrer nos partenaires…

Bien au-delà d’un simple coup de pouce financier, NatUp souhaite ainsi bâtir une relation privilégiée et durable avec ces jeunes et leur faire découvrir les atouts de la coopérative.
Ce programme est modulable en fonction des besoins de l’exploitation et a l’avantage de couvrir l’ensemble des activités de la coopérative.

Rendez-vous au mois de juin pour savoir combien auront rejoint le dispositif et entendre leurs premiers témoignages.

*NatUp est un groupe coopératif agricole qui rassemble 5000 agriculteurs en Normandie, Picardie, Ile-de-France et Eure et Loir. La coopérative accompagne les agriculteurs pour une production durable et de qualité et collecte du grain, des bovins, des ovins et des légumes. NatUp est né en décembre 2018 de la fusion entre Cap Seine et Interface Céréales.

Site internet : www.natup.coop

Nouvelle usine de semences



Euralis construit une usine de semences en Russie

Euralis Semences lance un projet de construction d’une usine de production de semences en Russie. Celle-ci sera localisée près de Voronej à 470 kilomètres au sud de Moscou. C’est un projet conséquent pour Euralis.

Situé au sein de la zone de développement socio-économique « Pavlovsk », ce site s’étendra sur au moins 100 hectares, dont une vingtaine  alloués à l’usine et aux entrepôts, tandis que 80 hectares accueilleront un centre de recherche et de sélection ainsi qu’un “agro-center”, vitrine technologique de la marque. « Les conditions climatiques et agronomiques de la région sont  idéales pour produire des semences de qualité. De plus, le tissu économique et humain permettra d’avoir de la main d’œuvre qualifiée et des infrastructures idéales, ce qui en fera un carrefour logistique de premier plan pour atteindre nos marchés » précise Philippe Saux, Directeur d’Euralis Semences.

D’une capacité annuelle de production de 10 000 tonnes de semences, ce complexe permettra par ailleurs la création d’une centaine d’emplois fixes à termes.

La première tranche du chantier est prévue pour 2020-2021 afin d’être opérationnel pour la campagne 2021. Le projet s’achèvera en 2022. Avec 8 millions d’hectares de tournesol, 4 millions d’hectares de maïs et 3 millions d’hectares de soja, le marché russe représente le plus gros potentiel du continent européen tant sur les segments  oléagineux que non-oléagineux. Cet investissement permettra de soutenir le développement commercial d’Euralis Semences, déjà bien implanté en Russie. Reposant sur un flux génétique très performant, l’ambition est d’augmenter les ventes sur le pays de 500 000 doses aujourd’hui à 1 million de doses en 2025.

En maximisant la production locale, l’usine sera à la fois un gage de pérennité sur le marché russe et un véritable vecteur de compétitivité. Construite à neuf, l’installation répondra à toutes les exigences de qualité de la marque Euralis pour satisfaire au mieux ses clients.

Euralis Semences en Russie :

Le Groupe Euralis est entré sur le marché de l’URSS par la marque Rustica en 1987.

En 2006, Euralis Semences a ouvert un bureau de représentation en Russie à Rostov-sur-le-Don. C’est depuis cette filiale que sont commercialisées les semences depuis  12 ans.

Site internet : www.euralis.fr

Optiflux



Terrena témoigne :
Optiflux objective
les décisions logistiques

La nouvelle version d’Optiflux offre une réactivité saluée par Stéphan Beau, directeur métiers du grain de Terrena. Cet outil est plus que jamais une aide à la décision pour cette coopérative.

Terrena a fait partie des premières coopératives utilisatrices du logiciel Optiflux pour préparer son plan moisson (prévisionnel de stockage et flux entre les sites). Elle collecte 2 millions de tonnes et compte désormais 380 points de collecte répartis sur cinq départements dont 100 silos majeurs. L’organisation de la collecte doit tenir compte de l’échelonnement des moissons du sud au nord et d’une densité de sites très variable d’un secteur à l’autre.

Télécharger le document pdf