S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°10 - Vendredi 15 mars 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Céréales : enfin la fin de la baisse ?

Blé

Le rapport USDA sur l’offre et la demande mondiale publié le 8 mars recelait peu de surprises et n’a guère modifié l’ambiance du marché qui a donc poursuivi son mouvement de baisse au cours des séances de vendredi et lundi. Ce n’est que mardi que le marché a marqué le pas et opéré un net rebond.

A Chicago, les cours ont rebondi en raison de l’ajustement des positions des fonds d’investissements, d’un sentiment partagé concernant l’excès de la baisse de ces dernières semaines et sur fond d’inquiétudes sur les conditions climatiques peu favorables au déroulement des semis de printemps.

Sur le marché à terme d’Euronext, la clôture de l’échéance mars permet d’alléger les pressions techniques sur le contrat mai et facilite quelque peu la lecture du marché.

Après six semaines de baisse au cours desquelles le cours du blé a perdu plus de 20 €/t sur le marché à terme comme sur l’ensemble du marché français, le marché semble enfin reprendre ses esprits et regagne 3 €/t cette semaine.

Ce qui est paradoxal, c’est que cette baisse s’est produite au moment où les exportations de grains se sont intensifiées au départ de l’Europe. Les statistiques de chargement de la Commission européenne mettent toujours en évidence un retard conséquent dans les expéditions de blé tendre au départ des ports européens à destination des Pays-Tiers depuis le début de la campagne. Certes, avec seulement 12,5 Mt expédiées contre 14 Mt l’an dernier, cela fait 1,5 Mt de moins que l’an passé à la même date, mais l’écart se réduit.  Il n’est plus que de 11%. Et surtout la dynamique semble encore s’accélérer, notamment au départ des ports français. La baisse rapide des cours conjuguée à la baisse de l’euro contre le dollar permet au blé français de reprendre des parts de marché.

FranceAgriMer traduit cette dynamique dans ses prévisions d’exportations vers les pays-tiers et les revoit en nette hausse (+650kt ). Avec cette hypothèse de 9,5 millions de tonnes d’exportation pays tiers, le bilan français se tend et les stocks de report sont attendus à seulement 2,44 Mt, un niveau nettement inférieur à la moyenne quinquennale (2,9 Mt).

La baisse du marché conjuguée à la baisse de l’euro contre le dollar a redonné de la compétitivité au blé français et suscité les intérêts des clients qui sont nombreux à revenir aux achats. L’Algérie et la Tunisie ont finalisé des affaires pour respectivement 450 kt et 92 kt de blé tendre. La Turquie (290 kt) et l’Ethiopie (400 kt) sont également aux affaires… probablement conscients que les stocks de blé chez les principaux exportateurs sont loin d’être pléthoriques.

Orge

Le cours de l’orge sur le marché français rebondit plus nettement. La prime continue à s’apprécier et se négocie maintenant à seulement 10 € de moins que le marché à terme du blé tendre. Ainsi, le prix de l’orge en rendu portuaire regagne 7 €/t et se négocie à 168 €/t en rendu Rouen.

Comme pour le blé, la baisse des prix suscite des intérêts acheteur. La Tunisie a acheté 25 kt d’orge. La Chine questionne, la Jordanie refait un appel d’offres mercredi prochain. L’Iran aurait acheté 200 kt cette semaine.

Maïs

Le maïs ne profite pas de cette reprise. L’activité reste atone. Les importations se poursuivent et les fabricants d’aliments se désintéressent du maïs au profit des céréales à paille.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165.4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018 170 177
22/06/2018   172
29/06/2018   171
06/07/2018   185
13/07/2018   182
20/07/2018   189,5
27/07/2018   198,5
03/08/2018   216
10/08/2018   213,5
17/08/2018   210,5
24/08/2018   206
31/08/2018   199
07/09/2018   196
14/09/2018   195
21/09/2018   201
28/09/2018   197
05/10/2018   199
12/10/2018   199,50
19/10/2018   197.50
26/10/2018   195,50
02/11/2018   197
09/11/2018   197
16/11/2018   198.1
23/11/2018   198
30/11/2018   196,50
07/12/2018   197
14/12/2018   202
21/12/2018   202
28/12/2018   199,5
04/01/2019   202
11/01/2019   199
18/01/2019   199,50
25/01/2019   202
01/02/2019   199,5
08/02/2019   196,5
15/02/2019   192
22/02/2019   189
01/03/2019   180
08/03/2019   179
15/03/2019   182
22/03/2019    
29/03/2019    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

278 172 t ont été chargées
du 7 au 13 mars 2019, dont :
 

Exportations : 278 172 t

  • Blé tendre : 232 372 t (Maroc : 62 036 t ; Algérie : 63 500 t ;
    Tunisie : 27 200 t ; Irlande : 4 400 t ; Gabon : 5 000 t ;
    Cameroun : 3 000 t ; Yémen : 40 986 t ; Cuba : 26 250 t)
  • Malt : 7 900 t (Finlande : 4 500 t , Cameroun : 3 400 t)
  • Colza : 2 900 t (Suède)
  • Orge fourragère : 31 000 t (Algérie)
  • Orge : 4 000 t (Pologne)

 


 


La Pallice

26 000 t ont été chargées
du 7 au 13 mars 2019, dont :

  • Blé vrac : 26 000 t (Italie)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

Peu de perspectives de rebond pour le colza

Le marché américain évolue toujours au gré de l’avancée des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Les cours ont continué de se déprécier cette semaine malgré la vente de 926 kT de soja américain qui n’a pas suffi à orienter le marché vers un terrain positif. Par ailleurs, la société américaine Allendale a estimé les surfaces de soja semées en 2019 aux Etats-Unis à 84,23 millions d’acres, soit légèrement au-dessous des estimations de l’USDA à 85 millions d’acres et en baisse de 5,5% par rapport à l’année dernière. Les ventes américaines à l’exportation sont bonnes, soit 1,92 Mt contre 1,2 Mt. Le marché porte également son attention sur les conditions météo du Midwest. D’importantes précipitations ont été enregistrées dans plusieurs Etats, ce qui amène certains observateurs à parler de retards possibles des semis ce printemps. Dans un tel scénario, les ensemencements du soja pourraient être favorisés aux dépens des céréales.

Au Brésil, les récoltes sont réalisées à 57 % contre 48 % l’année dernière à la même époque et 47 % pour la moyenne quinquennale. En parallèle, le Conab (service statistique du ministère de l'agriculture brésilien) a revu à la baisse de 2Mt, soit à 113,5Mt, la production de soja pour la récolte 2018 en raison des conditions sèches qui ont sévi durant la phase de développement des cultures. Les exportations brésiliennes de soja ont également été abaissées de 1,5Mt à 70Mt.

En Argentine, les conditions climatiques sont favorables. La Bourse des grains de Rosario a révisé à la hausse son estimation de la production de soja à 54 Mt, soit 1 Mt de moins que la prévision de l’USDA.

Les prix du colza peinent à retrouver des couleurs, toujours sous la pression du canola canadien en forte baisse. Une tendance qui a été engendrée par l’interdiction des importations de canola en Chine. A ce rythme, le Canada risque de se tourner vers le marché communautaire pour maintenir un flux d’export, ce qui obligerait le colza européen à diminuer ses prix pour rester compétitif. Sur le marché à terme d’Euronext, les cours de la graine de colza ont du mal à franchir le seuil des 360 €/t.

En France, la grève de Saipol a pris fin. Les activités des usines vont reprendre un rythme normal et la demande de la trituration va ainsi augmenter. Les cours français et européens en huile et tourteau pourraient s’ajuster à la hausse.

Concernant les huiles, les cours du palme ont été sous pression suite à la publication des stocks malaisiens qui ont évolué de 1,3 % entre le mois de janvier et février alors le marché tablait sur une baisse de 1,7 %. La demande indienne à l’import est en baisse en raison d’une hausse de la production locale des oléagineux attendue. En revanche, les estimations d’exportations de la Malaisie pour ces premiers jours de mars montrent une bonne dynamique en hausse de 5% par rapport à la même période en février.

Les cours de l’huile de tournesol restent relativement stables, et ce malgré la récente déprime sur le marché du palme à Kuala Lumpur. Les cours de la graine ont gagné 5€ de plus à Saint-Nazaire pour s’afficher à 325 €/t. Les cours de l’huile de tournesol à Rotterdam s’affichent à 715 $/t. Les productions en mer noire restent abondantes et la prime oléique est élevée. Elle s’élève à 120, voire 130 €/t, un niveau record en apparence.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018   350,75
22/06/2018   352,25
29/06/2018   358,5
06/07/2018   359.75
13/07/2018   357.75
20/07/2018   358.5
27/07/2018   351,25
03/08/2018   366,5
10/08/2018   371
17/08/2018   378
24/08/2018   374,5
31/08/2018   374.25
07/09/2018   375,25
14/09/2018   368
21/09/2018   367.25
28/09/2018   372,25
05/10/2018   377
12/10/2018   372
19/10/2018   370,75
26/10/2018   371,50
02/11/2018   377.5
09/11/2018   378.5
16/11/2018   379
23/11/2018   371.5
30/11/2018   372.5
07/12/2018   374
14/12/2018   371.5
21/12/2018   367
28/12/2018   363
04/01/2019   367,75
11/01/2019   368.25
18/01/2019   369.5
25/01/2019   376.25
01/02/2019   373
08/02/2019   373
15/02/2019   367
22/02/2019   362,75
01/03/2019   359.25
08/03/2019   358
15/03/2019   358,75
22/03/2019    
29/03/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 182 €/t mars/avril ;
NR : 173 €/t juil./sept. ; 175 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 181 €/t mars/avril ;
NR : 173,5 €/t juil./sept ; 175,5 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 182 €/t mars/juin
NR : 172,5 €/t 3 de juil. ; 174,5 €/t oct./déc.
Fob Moselle : Meunier : 172 €/t mars/juin ;
NR :168 €/t oct./déc.
D. Beauce BPMF : 171 €/t mars/juin

Orge

R. Rouen : 168 €/t mars/avril ;
NR : 160,5 €/t juil./sept. ; 162,5 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 168 € mars/avril ;
NR : 159,5 €/t juil./sept. ; 161,5 €/t oct./déc.
Fob Moselle : 160 €/t mars/avril ;
NR : 153,50 €/t oct./déc.

Maïs

R. la Pallice /Bordeaux : 160N €/t mars/juin ;
161,5N €/t juil./sept.
Fob Rhin : 160 €/t mars/juin
T.D. Beauce : 153V €/t avril/juin ; 159,5A/161,5V €/t juil./sept.

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 350,75 €/t avril/juin (var. -0,75 €/t)
Fob Moselle : 358,25 €/t avril/juin (var. +0,25 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 325 €/t avril/juin (var. +5,0 €/t)
Rendu Bordeaux : 325 €/t avril/juin (var. 0,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 717 $/t fév. (var. +2,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 665 $/t fév. (var. +15,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 632 $/t fév. (var. -5,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 509 $/t fév. (var. -5,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 244 €/t fév.
Colza - Départ Grand-Couronne : 243 €/t fév.
Tournesol - Départ Montoir : 226 €/t fév.
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 326 €/t fév.

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 58,80 $/baril (var. +2,7 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,13 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 15 mars variation*
Blé tendre, mai 187,75 3,25
Maïs, juin 171,00 1,25
Colza, mai 356,75 -0,75
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 228,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 15 mars variation*
Blé tendre, mai 146,99 3,38
Maïs, mai 128,82 0,58
Soja, mai 291,78 -3,97
Huile Soja, mai 576,19 -7,15
Tourteaux de Soja, mai 298,03 -3,08

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 15 mars variation*
Canola, mai 305,72 3,35

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/03
Cumul France
01/07-10/03
Blé tendre 12 531 402 5 843 490
Farine BT (val. prod.) 344 652 41 565
Blé dur 500 398 158 849
Orge 3 179 531 1 654 546
Maïs 1 528 594 78 989

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/03
Cumul France
01/07-10/03
Blé tendre 3 401 846 2 923
Farine BT (équiv. grain) 27 054 6 938
Blé dur 752 304 47
Maïs 17 157 695 98 243
Sorgho 462 195 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD