S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°40 - Vendredi 22 novembre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Hausse de la production mondiale de maïs

Blé

L’Algérie était aux achats cette semaine pour 550kt de blé, et pour des chargements en janvier. Si l’origine française devrait faire partie de cet achat, il se pourrait bien que l’Argentine se fraye une place également. En effet, l’Argentine est très présente dans les achats de l’Algérie, surtout depuis la campagne 2016/17. Selon France Export Céréales, l’Argentine représentait 9% des importations de blé sur la campagne 2018/19 (552 724t) et la France 85% (5,413Mt). Pour la campagne actuelle, selon les Douanes, la France a exporté 1,323 Mt vers l’Algérie à fin septembre, contre 1,790 Mt l’an dernier à la même date. Il se pourrait que l’Algérie limite ses importations à 4Mt (6,2Mt l’an passé) pour préserver ses devises, ce qui pourrait impacter les exportations françaises vers cette destination. A suivre.

Le marché à terme du blé a gagné 3 € sur l’échéance décembre sur le début de la semaine pour ensuite se replier hier en raison des inquiétudes sur les achats prochains de l’Algérie.

En France, la pluie continue d’impacter les semis, ceux-ci avançant timidement : au 18 novembre, les surfaces emblavées évoluent de 3 points seulement (71% à 74% sur une semaine, contre 97% l’an dernier). Cette situation se retrouve également dans les autres pays de l’Europe de l’ouest. Au Royaume-Uni, il existe même un risque que certaines surfaces prévues ne soient pas ensemencées. En revanche, en Roumanie et en Bulgarie, les conditions météorologiques sont trop sèches. Le CIC table donc sur une baisse des surfaces européennes pour la récolte 2020, à 26,6 Mha (26,9Mha en 2019).  En Ukraine également, les surfaces sont estimées en retrait (6,7 Mha contre 7,1 Mha en 2019), mais pour des raisons de manque de pluie. La Russie a quant à elle dépassé ses objectifs de semis (27,9 Mha contre 27,3 Mha). Aux Etats-Unis, malgré la vague de froid de mi-novembre, les surfaces sont prévues à la hausse. Au final, au niveau mondial, les surfaces de blé sont en hausse de +0,3%, à 218 Mha pour la récolte 2020.

Maïs

Au niveau mondial, le CIC a revu à la hausse la production de maïs, à 1,103 milliard de tonnes contre 1, 098 estimé le mois dernier. La récolte serait donc la 3ème la plus importante. Le CIC a augmenté la production russe de +0,9Mt mais aussi la production américaine de +3,2Mt, en raison de rendements meilleurs que prévus selon ce dernier. Pour autant, la production américaine demeure très en deçà des années précédentes (344,7Mt pour 2019/20 contre 366,3 Mt en 2018/19 et 371,1Mt en 2017/18). La semaine dernière, l’USDA révisait à la baisse la production américaine, à 347,01Mt (350,01Mt estimé en octobre). Les estimations du CIC et de l’USDA semblent se rejoindre.

Côté récolte, 76% des surfaces américaines étaient récoltées au 17 novembre contre 89% l’an dernier. C’est la 3ème récolte la plus lente depuis 1981. En France aussi, la récolte avance doucement, les pluies perturbant l’avancée des travaux. Au 18 novembre, 88% des surfaces étaient récoltées (contre 84% la semaine dernière) selon Céré’Obs.

Orge

L’Arabie Saoudite était aux achats cette semaine pour 1,02Mt. Les principales origines (européennes et mer Noire) étaient bien placées, le cours de l’orge français a rebondi sur le début de la semaine.

La Chine a prolongé son enquête anti-dumping contre l’orge australienne de 6 mois, jusqu’au 19 mai 2020. L’enquête devait initialement prendre fin au cours du mois de novembre puisqu’elle a été amorcée il y un an. Sur les 3 premiers mois de la campagne 2019/20, l’orge australienne représentait 18,5% des importations chinoises d’orges (29,1% pour l’orge française). L’orge française pourrait alors bénéficier de ce contexte. Stratégie Grains estimait il y a deux semaines un total d’exportations d’orges vers la Chine d’1,2Mt sur la campagne 2019/20 (contre 0,7Mt en 2018/19). Il faudra voir si l’extension de l’enquête anti-dumping australienne permet d’augmenter cette prévision. Pour le CIC, la demande pour l’alimentation du bétail en Chine reste incertaine en raison de la peste porcine africaine. Ce dernier n’a cependant pas remis en cause ce mois-ci l’estimation d’importations d’orges (5,5Mt pour 2019/20, 5,2 Mt en 2018/19 et 8,7 Mt en 2017/18).

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Graphe de la semaine

Bilan français du colza



Source : FranceAgriMer

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Le colza toujours à la hausse

Les ventes à l’export de soja US sont dynamiques. Depuis le 1er septembre, les embarquements sont en hausse de près d’1Mt (10 886kt contre 9 978kt l’an dernier) selon Oilworld, avec une augmentation notable des flux vers la Chine. Malgré cela, le marché à terme du soja US est orienté à la baisse cette semaine. En effet, les déchargements des sojas US dans les ports chinois sont retardés, ce qui pourrait ralentir les achats à venir. Par ailleurs, les relations entre la Chine et les USA se sont dégradées cette semaine, et l’entente sur une première phase d’un accord serait reportée en 2020. La question de l’augmentation des tarifs US prévue pour le 15 décembre demeure alors d’actualité.

En ce qui concerne les bilans mondiaux, le CIC, dans son rapport publié hier, ne modifie qu’à la marge le bilan du soja. Seule la prévision de consommation a été revue à la baisse (-1Mt). La consommation demeure à un niveau élevé et supérieur aux campagnes précédentes (358,6Mt en 2019/20, 351,6Mt en 2018/19 et 344,5Mt en 2017/18). L'utilisation des aliments en Chine devrait progresser fortement mais, avec un potentiel limité d'accroissement pour l'alimentation animale étant donné l’impact négatif de la peste porcine dans ce pays. Récemment, le gouvernement chinois a conclu plusieurs accords pour accroître ses importations de porcs pour augmenter le cheptel porcin et satisfaire la demande des consommateurs qui font face actuellement à une hausse importante du prix de la viande de porc.

Le marché du colza en France continue de profiter de la hausse du cours de l’huile de palme, dans un contexte de bilan malaysien tendu (baisse de la production et demande importante). Au Canada, le cours du marché à terme a progressé également, en raison des craintes sur la récolte et la possibilité que certaines surfaces ne soient pas récoltées avant le printemps.

Dans le bilan français du colza, FranceAgriMer a revu à la hausse la prévision de rendement de la récolte 2019, à 31 q/ha (30,4 q/ha estimés en septembre). Mais c’est surtout la hausse des importations (+200kt depuis les pays tiers) qui vient apporter plus de disponibilités dans le bilan. Malgré une prévision de trituration plus importante, les stocks de fin de campagne sont prévus un peu plus importants qu’en septembre.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 176 €/t nov./déc. ; 175 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 176 €/t nov./déc. ; 175 €/t janv./mars
R. La Pallice : 176 €/t nov./déc. ; 175 €/t janv./mars
R. Bretagne : 175 €/t nov./déc.
Fob Moselle : (meunier) : 170 €/t nov./déc.
168 €/t janv./mars

Orge

R. Rouen : 162 €/t nov./déc. ; 160 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 163 €/t nov./déc. ; 161 €/t janv./mars
R. La Pallice : 163 €/t nov./déc. ; 161 €/t janv./mars
Fob Moselle : 157 €/t nov./déc.
R. Bretagne : 161 €/t nov./déc.

Maïs

R. La Pallice /Bordeaux : 158 €/t nov.
R. Rhin : 163,5 €/t nov.
R. Bretagne : 175 €/t nov. ; 175 €/t janv./juin

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 391,00 €/t janv./mars (var. +1,00 €/t) ;
Fob Moselle : 397,00 €/t janv./mars (var. +1,00 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 335 €/t janv./mars (var. +0,00 €/t)
Bordeaux : 335 €/t janv./mars (var. +0,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 884 $/t nov. (var. -13,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 784 $/t nov. (var. +8,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 765 $/t nov. (var. +10,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 700 $/t nov. (var. +15,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Grand-Couronne : 234 €/t nov. (var. +17,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 220 €/t nov. (var. +0,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 340 €/t nov. (var. +0,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 58,38 $/baril (var. +1,49 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,106 $ (var. +0,004)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 22 novembre variation*
Blé tendre, décembre 179,25 1,75
Maïs, janvier 164,25 0,25
Colza, février 390,00 0,75
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 195,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 22 novembre variation*
Blé tendre, mars 169,90 -0,49
Maïs, décembre 130,98 -3,21
Soja, janvier 298,99 -6,65
Huile Soja, janvier 614,80 0,02
Tourteaux de Soja, janvier 301,83 -4,57

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 22 novembre variation*
Canola, janvier 314,62 -2,56

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/11
Cumul France
01/07-17/11
Blé tendre 10 293 498 2 954 143
Farine BT (val. prod.) 225 226 27 048
Blé dur 216 543 117 724
Orge 3 038 379 1 373 389
Maïs 1 382 081 46 189

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/11
Cumul France
01/07-17/11
Blé tendre 1 010 901 1 350
Farine BT (équiv. grain) 10 485 3 627
Blé dur 660 236 47
Maïs 7 668 754 8 652
Sorgho 2 655 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

238 808 t ont été chargées et déchargées
du 14 au 20 novembre 2019, dont :
 

Exportations : 204 828 t

  • Blé tendre : 189 850 t (Algérie : 123 950 t ; Togo : 4 000 t ;
    Burkina-Faso : 16 000 t ; Ghana : 25 000 t ; Cuba : 20 900 t)
  • Tourteaux de gluten de blé : 1 978 t (Norvège)
  • Malt : 10 000 t (Brésil)
  • Blé dur : 3 000 t (Cuba)

Importations : 33 980 t

  • Colza : 33 980 t (Ukraine)

 


 

 


La Pallice

96 700 t ont été chargées
du 14 au 20 novembre 2019, dont :

  • Blé : 26 700 t (Maroc : 13 200 t ; Italie : 13 500 t)
  • Maïs vrac : 4 000 t (Belgique)
  • Orge : 66 000 t (Arabie Saoudite)