S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°17 - Vendredi 10 mai 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques

La Coopérative Dauphinoise

adhère à TOP Semence



         

Une nouvelle dimension pour la production de semences du Sud-Est de la France

Au 1er juillet 2019, l’activité Semences de la Coopérative Dauphinoise rejoindra
TOP Semence (union de 11 coopératives et d’Invivo) pour faire naître un acteur majeur européen de production de semences de grandes cultures

TOP Semence et la Coopérative Dauphinoise ont engagé un processus d’accord validant l’adhésion de la Coopérative Dauphinoise à TOP Semence au 1er juillet 2019.

Cette décision majeure des deux Conseils d’Administration acte la convergence de leurs stratégies : fournir aux partenaires obtenteurs une offre unique en termes de diversité, de fiabilité et de qualité.

Cette adhésion renforce l’alliance entre la compétence des Hommes, un terroir d’excellence pour la production de semences et des outils industriels détenant la technologie la plus performante au service de la qualité.

La nouvelle configuration de TOP Semence proposera, sur une grande région Sud-Est / Vallée du Rhône, un éventail inégalé de conditions agro-climatiques. Elle permettra de produire l’ensemble des espèces de grandes cultures européennes et d’associer au mieux les caractéristiques variétales avec les conditions agronomiques, ceci sur l’ensemble des plages de précocité.

L’outil industriel de dernière génération, ainsi constitué, assurera une gestion optimale de toute la chaîne de fabrication et d’expédition.

Outdoor



Le 22 mai prochain, NatUp vous donne rendez-vous à Outdoor 2019.

Un concentré d’expertises sur 7 hectares en plein coeur du territoire de la coopérative fera découvrir ou redécouvrir à tous les agriculteurs, adhérents mais aussi étudiants et partenaires les savoir-faire de la coopérative et de toutes les filiales du groupe.

Les 5 pôles de NatUp : agriculture, grain, légumes, fibres et distribution seront présentés et toutes les productions seront abordées. Toutes les méthodes de production seront explorées aux champs et des stands seront dédiés à la commercialisation des produits, bruts ou transformés pour leur bonne valorisation !

Trois parcours thématiques permettront d’aborder près de 100 ateliers sous des angles différents. L’agriculture biologique, présente dans de nombreuses productions. Les bonnes pratiques notamment favorables à une juste exploitation des ressources. Et enfin, le numérique au service de l’innovation en agriculture.
Trois conférences proposeront des échanges sur des thématiques clés : comment communiquer aujourd’hui et engager un dialogue constructif entre le milieu agricole et ceux qui l’entourent ? Comment gérer son risque pour optimiser son revenu ? et enfin comment améliorer la vie de ses sols ?

« Pour NatUp, à peine 6 mois après sa naissance suite à la fusion entre Cap Seine et Interface Céréales, il est important de présenter à toutes nos parties prenantes, qui nous sommes et quelles sont nos expertises. Ce dispositif à 360° qui présente la totalité de nos activités permettra à tous de découvrir l’acteur engagé que nous souhaitons incarner pour notre territoire et nos adhérents » explique Jean-Charles Deschamps, président de NatUp.

« Cette édition donne la priorité à nos adhérents et partenaires. Nous avons été tentés de partager très largement cette journée avec nos concitoyens mais cette première expérience sera « agricole » même si nous accueillons, le lendemain, plus de 200 élèves des écoles primaires alentour. Il nous a semblé important de porter un message auprès des plus jeunes. L’agriculture a besoin de se montrer sous des facettes positives » complète Patrick Aps, directeur général du groupe. « Enfin, l’après-midi et la soirée du 23 mai seront consacrées aux collaborateurs du groupe, toutes filiales confondues. Il était primordial, après les changements que nous venons de vivre, de rassembler l’ensemble des salariés. »

Ce dispositif d’une centaine d’ateliers présentés sur 7 hectares en plein champ, est préparé de longue date par les équipes du groupe qui sont impatientes d’accueillir tous les visiteurs.

Près de 100 ateliers

  • Le pôle céréales expose les filières export, meunerie et autres filières locales, l’outil portuaire Simarex, et les offres de commercialisation. Au champ, des pistes pour valider les variétés pour l'année prochaine, accéder aux dernières innovations en matière de lutte contre les maladies des céréales ou sur le plan du désherbage.
  • Le pôle colza présente la valorisation en débouchés industriels avec les filières érucique et alimentaire ou en fabrication d'aliments du bétail ainsi qu’une sélection des variétés les adaptées au terroir de chacun.
  • Le pôle élevage rassemble les sections ovines et bovines de la coop, les filières porc et volaille ainsi que les outils de fabrication d'aliments du bétail. Il traitera des outils connectés en élevage (nutrition, traite…) de la conservation de l'ensilage, de la bonne conduite des cultures fourragères…
  • Sur le pôle légumes, NatUp présente ses filières avec Lunor, Pom’Alliance et Pomuni et la section légumes. Au champ, les nouvelles cultures de demain, le choix des couverts végétaux et des réponses techniques pour la gestion du mildiou ou encore la fin de cycle seront présentés.
  • Le pôle fibres expose les savoir-faire de ses unités industrielles pour la transformation du lin et des autres fibres végétales à destination des secteurs du transport, de la filtration de l’eau, des sports et loisirs et des biens de consommation.
  • Le pôle distribution met en lumière le savoir-faire de nos Gamm vert en aménageant le village coop. Les Fermes d’Ici présenteront l’offre de produits fermiers du réseau. Sur le village coop, les adhérents pourront retrouver les administrateurs de leur région.
  • En complément, les innovations techniques seront mises en valeur dans l’espace betteraves avec en guest star un outil de désherbage innovant. Le machinisme fera honneur à l’agriculture de précision.
  • Des ateliers feront la part belle au sol avec notamment trois fosses pédologiques permettant de voir la différence entre des sols à faible, moyen ou fort potentiel. Ils apporteront de nouvelles solutions connectées (pesée, applications mobiles, …) et écologiques (ruche connectée, abeilles et auxiliaires des cultures, gestion de l’eau, recyclage des déchets…).

* NatUp est un groupe coopératif agricole qui rassemble 5000 agriculteurs en Normandie, Picardie, Ile-de-France et Eure et Loir. La coopérative accompagne les agriculteurs pour une production durable et de qualité et collecte du grain, des bovins, des ovins et des légumes. NatUp est né en décembre 2018 de la fusion entre Cap Seine et Interface Céréales.

Site internet : www.natup.coop

Evaluation




La démarche RSE de la Scara atteint
le niveau confirmé

Grâce aux résultats obtenus lors de sa troisième évaluation de la norme ISO 26000 (label engagé RSE), la Scara franchit un nouveau palier, passant du niveau progression à celui de confirmé, soit le troisième niveau d’une échelle qui en compte quatre.

La norme internationale ISO 26000 fournit des lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale. Elle se traduit par la volonté de la coopérative, d’une part d’assumer la responsabilité des impacts que ses activités et ses décisions induisent sur la société et l’environnement, et d’autre part, d’en rendre compte. Elle implique un comportement à la fois transparent et éthique qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société, qui prend en compte les attentes des parties prenantes, qui respecte les lois en vigueur et qui est en accord avec les normes internationales de comportement. Elle prend en compte les bonnes pratiques des entreprises en matière de gouvernance, des droits de l’Homme, des conditions et relations de travail, de bonnes pratiques des affaires et des questions relatives à la protection des consommateurs et des territoires. Ce comportement est intégré dans l’ensemble de l’organisation et est mis en oeuvre dans ses relations.

Cette évaluation de la norme ISO 26000 fait partie d’une démarche RSE globale structurée pérenne construite par la Scara depuis 2009 avec ses parties prenantes. Dans le cadre de ces évaluations, beaucoup de personnes sont sollicitées, tant en interne qu’en externe (clients, fournisseurs et partenaires). C’est véritablement un engagement collectif qui concerne l’entreprise bien entendu, mais aussi chacun des collaborateurs ainsi que les adhérents de la coopérative : chacun à son niveau apporte sa pierre à l’édifice.

Penser aujourd’hui à ce que nous laisserons demain et préparer l’avenir afin que chacun puisse en bénéficier de manière équitable, c’est aussi cela le sens du mot coopération. Être une valeur d’avenir, c’est aussi s’aider les uns les autres et savoir regarder plus loin que son simple champ d’action.