S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°39 - Vendredi 15 novembre 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

le bilan français du blé tendre s’allège

Maïs

Dans son rapport de vendredi dernier, l’USDA a revu à la baisse le rendement en maïs, mais sans toucher aux surfaces. La production et les stocks américains sont donc projetés en recul. Comme pour le soja, la récolte de maïs américaine accuse un retard, elle est complétée à 66% contre 85% l’an dernier à la même date.

Les regards sont désormais tournés vers l’Amérique du Sud, en pleine période de semis où le manque de pluies, notamment en Argentine se fait sentir.

En France, les précipitations continuent de ralentir les chantiers de récolte. Au 11 novembre, 85% des surfaces de maïs ont été récoltées contre 79% la semaine dernière. Elle était quasiment terminée l’an dernier à la même date. Concernant le bilan, FranceAgrImer a revu à la baisse les prévisions d’exportations vers l’Union européenne (-100kt), ce qui alourdit d’autant le stock de report prévisionnel. Agreste prévoit une production légèrement supérieure au mois dernier, à 12,8Mt (maïs grain et semences) en raison d’une prévision de rendement un peu supérieure. Ces chiffres peuvent encore être amené à évoluer le mois prochain. A suivre.

Sur le marché, le maïs français est plus cher que le blé, ce qui limite fortement les incorporations dans les formules d’alimentation animale. Au regard de l’ensemble des céréales entrant dans les rations animales, FranceAgriMer estime en baisse l’utilisation de ces dernières au profit des tourteaux.

De son côté, StratégieGrains, dans son rapport publié hier, ne présente que peu de changement dans la production européenne de maïs (63,5Mt contre 63,6Mt le mois dernier). Par contre l’analyste revoit à la hausse les importations européennes (17,5Mt contre 16,8Mt le mois dernier) en provenance des pays tiers, la Bulgarie et la Roumanie ayant déjà maximisé leurs exportations vers les pays de l’Union en raison de leur attractivité. Cependant, les importations européennes demeurent très en deçà du chiffre de l’an passé (25Mt en 2018/19).

Blé dur

Le bilan de marché du blé dur français est tendu pour cette campagne 2019/20. Malgré de bons rendements, la baisse des surfaces entraîne une baisse de la production par rapport à l’an passé (1 548kt contre 1 795kt l’an en 2018). Ce mois-ci France AgriMer a revu à la hausse les exportations de grains ver l’Union européenne, ce qui réduit le stock de fin de campagne prévisionnel à 86kt, un chiffre proche de celui de la campagne 2014/15. Au Canada, on s’attend à une mauvaise récolte tant en qualité qu’en quantité. Entre une consommation mondiale en hausse et une production en baisse, le bilan mondial se tend et le cours du blé dur s’envole. L’évolution de la récolte canadienne sera à suivre de près, les éléments définitifs sur la qualité du blé dur canadien sont attendus pour le 21 novembre, et ceux sur les quantités récoltées le 6 décembre.

Blé tendre

La bonne dynamique à l’exportation des blés français ces dernières semaines ont incité France AgrIMer a revoir à la hausse sa prévision de ventes vers les pays tiers, à 12Mt contre 11,7Mt. La France a déjà réalisé plusieurs ventes vers l’Egypte (cf. Actualités agricoles de la semaine dernière) et les opérateurs s’attendent à des exportations conséquentes vers la Chine. Pour l’heure, selon les éléments dont disposent certains analystes, la Chine serait la 2ème destination après l’Algérie. Sur les mois de septembre et d’octobre, les statistiques des Douanes font état de 117,2kt chargées.

Ce mercredi, l’Egypte était de nouveau aux achats pour des livraisons début janvier. Ce dernier a acheté 120kt de blé ukrainien et 345kt de blé russe. La France était présente avec deux offres, mais le coût du fret n’a pas permis d’être suffisamment compétitif face aux offres des pays de la mer Noire.

Concernant la production française, Agreste a revu à la baisse la prévision de production française, à 39,4Mt contre 39,7Mt estimé le mois dernier (baisse des surfaces et du rendement). La collecte est donc revue également à la baisse, malgré des chiffres de collecte publiés par France AgriMer sur le mois de septembre et d’octobre en nette hausse par rapport à l’an dernier (+21,6% en septembre et +39,3% en août). Depuis le début de la campagne la collecte française est en hausse de +10%. Au final, entre révision de la collecte en baisse et des exportations en hausse, le stock de report pour le bilan du blé s’allège de près de 400kt, à 2 538kt désormais.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Graphe de la semaine

Cours des huiles


colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

L’huile de palme au plus haut

L’huile de palme continue son envolée cette semaine, et les prix se sont fortement appréciés depuis le mois d’octobre (+18% depuis la mi-octobre). La perspective de stocks en déclin d’huile de palme impacte le marché : la consommation mondiale pour l’alimentaire (notamment en Chine et en Inde) comme pour les débouchés des biocarburants est en hausse et celle-ci dépasse la production mondiale. Les stocks sont donc estimés en baisse, ce qui impacte le marché. La réduction de ces stocks pourrait perdurer en fonction de l’évolution des politiques d’incorporation du biodiesel en Indonésie à partir de 2020 et en Malaisie. Les autres huiles (soja, colza et tournesol) suivent cette hausse, en particulier l’huile de tournesol, malgré des perspectives de production d’huile en hausse cette année (20,88Mt en 2019/20 contre 19,96Mt en 2018/19 selon Oilworld). La hausse de l’huile de tournesol vient soutenir la graine.

Dans ce contexte, le cours de la graine de colza est toujours à la hausse et cette semaine, le colza Fob Moselle atteint 396€/t. Malgré cette hausse, Oilworld continue d’estimer le cours du colza sous-évalué compte tenu des fondamentaux du marché : une production européenne en nette baisse (16,9Mt contre 20Mt l’an dernier et 22Mt il y a 2 ans). Pour compenser le manque de disponibilités, les importations depuis le début de la campagne sont importantes (2,965Mt de graines importées en Europe au 10 novembre selon la Commission européenne) : principalement en provenance d’Ukraine (2,3Mt). Mais selon les experts, la quasi-totalité du prévisionnel exportable ukrainien a été réalisé.

Vendredi dernier, l’USDA a publié son rapport mensuel sur l’offre et la demande. En ce qui concerne le soja, le rapport n’apporte pas de changement pour les surfaces et les rendements. Seule la trituration américaine a été revue à la baisse, entraînant une hausse des stocks de report US. Pour autant, les conditions climatiques demeurent problématiques et la récolte de la fève accuse un retard certain (85% des surfaces récoltées à ce jour contre 92% habituellement).

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019    
29/11/2019    
06/12/2019    
13/12/2019    
20/12/2019    
27/12/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 174 €/t nov./déc. ; 173 €/t janv./mars
R. La Pallice : 175 €/t nov./déc. ; 173 €/t janv./mars
Fob Moselle : Meunier : 169 €/t nov./déc. ; 166 €/t janv./mars

Orge

R. Rouen : 158 €/t janv./mars
R. La Pallice : 158 €/t janv./mars
Fob Moselle : Meunier : 154 €/t nov./déc.

Maïs

R. La Pallice : 164 €/t janv./mars
Fob Rhin : 165 €/t oct./nov.
R. Bretagne : 182 €/t janv./mars

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 390,00 €/t janv./mars (var. -0,75 €/t) ;
Fob Moselle : 396,00 €/t janv./mars (var. +2,25 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 335 €/t janv./mars (var. +10,00 €/t)
Bordeaux : 335 €/t janv./mars (var. +10,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 897 $/t nov. (var. +2,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 776 $/t nov. (var. +1,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 755 $/t nov. (var. -7,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 685 $/t nov. (var. +18,0 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Grand-Couronne : 217 €/t nov.
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 220 €/t nov. (var. +5,0 $/t)
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 340 €/t nov. (var. +14,0 $/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 56,89 $/baril (var. -0,19 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,102 $ (var. -0,003)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion
 

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 15 novembre variation*
Blé tendre, décembre 177,50 -0,75
Maïs, janvier 164,00 0,25
Colza, février 389,25 1,25
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 195,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 15 novembre variation*
Blé tendre, décembre 196,26 -1,16
Maïs, décembre 134,19 0,49
Soja, janvier 305,64 -2,01
Huile Soja, décembre 615,78 -11,39
Tourteaux de Soja, décembre 303,19 -1,71

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 15 novembre variation*
Canola, janvier 317,18 0,24

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/11
Cumul France
01/07-10/11
Blé tendre 9 667 757 2 787 745
Farine BT (val. prod.) 213 388 25 852
Blé dur 195 777 97 067
Orge 2 781 428 1 202 134
Maïs 1 318 155 45 716

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/11
Cumul France
01/07-10/11
Blé tendre 987 823 1 350
Farine BT (équiv. grain) 9 720 3 355
Blé dur 582 619 47
Maïs 7 191 112 8 168
Sorgho 2 472 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

- t ont été chargées
du 7 au 13 novembre 2019, dont :
 

Exportations : 127 871 t

  • Blé tendre : 121 071 t (Algérie : 62 001 t ; Canaries : 4 520 t ;
    Cuba : 23 750 t ; Maroc : 30 800 t)
  • Tourteaux de colza : 3 000 t (Portugal)
  • Orge de brasserie : 3 800 t (Pays-Bas)

 


 

 


La Pallice

109 150 t ont été chargées
du 7 au 13 novembre 2019, dont :

  • Blé vrac : 105 350 t (Angleterre : 4 000 t ; Espagne : 6 600 t ; Royaume-Uni : 3 000 t ; Chine : 57 750 t ; Sénégal : 34 000 t)
  • Orge vrac : 3 800 t (Pays-Bas)