S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°27 - Vendredi 26 juillet 2019

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Charles Delmotte

Une belle récolte de blé en perspective...

En France, les chantiers de récolte se sont poursuivis cette semaine sous une chaleur étouffante. Dans certains départements comme l’Oise, le préfet a ordonné le 25 juillet l’arrêt immédiat des moissons à la suite des différents incendies survenus ces derniers jours.

Blé

Les cours du blé mondiaux sont toujours soumis à la pression récolte des céréales. Au fur et à mesure de l’avancée de la récolte vers le nord du pays, les opérateurs constatent des rendements au-dessus de leurs attentes. Certaines régions auraient même réalisé des records historiques. Le chiffre proposé par Agreste sur la production de blé à 37 millions de tonnes semble sous-estimé dorénavant et pourrait bien être augmenté de 1 à 2 Mt. Il faut dire que le potentiel de départ était à priori très important. L’autre bonne nouvelle provient du taux de protéine. Certains secteurs ont eu la surprise d’avoir à la fois des bons rendements et des taux de protéines correctes.

En Russie, les moissons progressent et les analystes revoient au fur et à mesure de l’avancement le rendement à la baisse. Le CIC a révisé à la baisse sa prévision de production de blé russe de -3,8Mt par rapport au mois dernier, à 75,7Mt. Il se rapproche ainsi du chiffre de l’USDA publié le 11 juillet dernier (74Mt).  Si le début de la moisson affichait des bons rendements, les agriculteurs russes font part désormais de résultats plutôt décevants, notamment autour de la Volga. La sécheresse du mois de juin aurait nuit aux cultures dans une grande partie de la Russie.

Au niveau mondial, la production de blé a été revue à la baisse à 763 millions de tonnes contre 769 millions de tonnes le mois dernier. Ce bilan reste toujours aussi lourd avec des stocks de report affichés à 270 Mt, soit + 8 Mt par rapport à l’an passé.

Dans un contexte de prix de blé sous pression récolte, le GASC et la Tunisie ont lancé un appel d’offre respectivement le 23 et 24 juillet dernier.

Maïs

Les cultures de maïs souffrent en France par ces températures caniculaires. Toutes les parcelles ne sont pas irriguées et celles qui le sont, peuvent être contraintes à des restrictions d’eau. Au 22 juillet 2019, 73 départements faisaient l’objet d’une restriction (au-delà du niveau de vigilance) selon les services publics. Cela devrait impacter le rendement sachant que ce phénomène se produit en pleine période de floraison. Ainsi, la cotation maïs, soutenue par cet épisode climatique exceptionnel, vient tester la résistance des 180 €/T sur l’échéance novembre 2019 sur Euronext.

Aux Etats-Unis, le temps est favorable aux cultures de maïs sur le Midwest (Corn Belt) jusqu’au vendredi 26 juillet. Les prévisions des prochains jours s’annoncent chaudes et sèches selon l’administration américaine des études océaniques et atmosphériques (NOAA). Le marché américain ne semble donc pas inquiet quant au développement des maïs. Les cours du maïs sur la bourse de Chicago se sont légèrement dépréciés cette semaine en raison des chargements hebdomadaires américains décevants, à 438 045 tonnes.

Le CIC a revu la production mondiale à la baisse à 1 092 millions de tonnes contre 1 095 Mt le mois précédent.

Orge

En France, les récoltes sont terminées. Dans l’ensemble, les rendements et la qualité sont au rendez-vous. Les opérateurs estiment la production au-dessus des attentes.

Au niveau mondial, le Conseil international des céréales (CIC) estime une production à 150 Mt, soit +7.1 % par rapport à l’an passé. Les productions européennes en France et en Allemagne sont plus que satisfaisantes. En mer noire, les rendements sont également bons. Selon le CIC, la production d’orge en Russie et en Ukraine serait en hausse par rapport à l’an passé respectivement de 9.3 % et 11.8 %.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018 R2019
05/01/2018 160,4  
12/01/2018 160,6  
19/01/2018 157,4  
26/01/2018 157,2  
02/02/2018 157,9  
09/02/2018 161,1  
16/02/2018 160,9  
23/02/2018 162,6  
02/03/2018 167,7  
09/03/2018 164,6  
16/03/2018 165,1  
23/03/2018 161,6  
30/03/2018 162,9  
06/04/2018 165,4  
13/04/2018 164,1  
20/04/2018 162,6  
27/04/2018 164,4  
04/05/2018 169,4  
11/05/2018 165,9  
18/05/2018 168,9  
25/05/2018 175,6  
01/06/2018 177  
08/06/2018 178  
15/06/2018 177  
22/06/2018 172  
29/06/2018 171  
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019    
09/08/2019    
16/08/2019    
23/08/2019    
30/08/2019    
06/09/2019    
13/09/2019    
20/09/2019    
27/09/2019    

Graphe de la semaine

CIC : estimation de l’offre et de la demande mondiales



Au 35 juillet 2019

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Envolée du cours du colza

Le cours du colza continue son envolée. Sur l’échéance Matif de novembre, le colza a gagné 8€ en huit jours, et plus de 15€ depuis le début du mois de juillet. Le colza rendu Rouen s’affiche au prix de 373€/t cette semaine, le plus haut depuis 2017.

La récolte européenne (et française) est particulièrement décevante, et la Commission européenne a revu à la baisse les rendements ce lundi. Ces derniers sont prévus à 3,10 t/ha (contre 3,14 t/ha estimés le mois dernier). Au final, la Commission baisse la prévision de production européenne à 18 Mt contre 18,7 Mt le mois dernier.

L’Union européenne aura donc besoin d’importer plus cette année. Certains opérateurs tablent sur une augmentation des importations de 1Mt. Oil World prévoit des importations européennes à hauteur de 5,6Mt.  Et c’est l’Ukraine qui pourrait bien tirer son épingle du jeu cette année. Des bateaux de colza ukrainiens sont a priori attendus en France dans les prochaines semaines. Selon le dernier rapport du Conseil International des Céréales de ce jeudi 25 juillet, les expéditions ukrainiennes devraient atteindre un nouveau sommet à 3,6 Mt (contre 2,5Mt l’an dernier).

Mi-juillet, Oil World jugeait les disponibilités mondiales en colza et canola suffisantes pour satisfaire les besoins d’importations européens, à moins que les conditions météorologiques ne changent pas la donne. Or, le manque d’eau au Canada pourrait bien entamer la production de canola.  Et il semblerait que les rendements ukrainiens soient inférieurs aux attentes. Pour l’heure, le CIC n’a pas changé ses prévisions de production pour la mer Noire.

Dans ce contexte, le prix du colza européen est donc en hausse. De son côté, le cours de soja à Chicago est globalement stable cette semaine. Des annulations de vente de soja auraient eu lieu cette semaine. Les négociations continuent en Chine et USA mais pour l’heure, la Chine n’a pas encore annoncé la reprise des achats de soja US. Malgré tout, dans un contexte de peste porcine en Chine et de stocks disponibles importants, la Chine n’a peut-être pas un besoin criant d’importations. Cette guerre commerciale a influencé le marché à terme du soja ces derniers mois, apportant un regain de volatilité sur le complexe du soja sur le dernier trimestre selon le CIC. Mais la forte volatilité des derniers mois a diminué. Il semblerait que les opérateurs se soient lassés du feuilleton sino-américain, ou alors ils attendent le rapport de l’USDA du 12 août. D’où la stabilité du cours du soja à Chicago cette semaine…. Jusqu’au prochain rebondissement.

Le rapport du CIC ne modifie que légèrement la production mondiale (-1Mt à 348Mt pour la campagne 2019/2020). Les stocks de fin de campagne sont revus à la baisse d’autant (-1Mt).

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018 R2019
05/01/2018 359,5  
12/01/2018 358,75  
19/01/2018 347,75  
26/01/2018 344,75  
02/02/2018 346,75  
09/02/2018 346,75  
16/02/2018 347,25  
23/02/2018 350,5  
02/03/2018 354,25  
09/03/2018 346,25  
16/03/2018 346,25  
23/03/2018 345,5  
30/03/2018 346,25  
06/04/2018 350,25  
13/04/2018 348,25  
20/04/2018 344,5  
27/04/2018 345,5  
04/05/2018 348,75  
11/05/2018 353,5  
18/05/2018 354  
25/05/2018 351  
01/06/2018 360,75  
08/06/2018 351,75  
15/06/2018 360,75  
22/06/2018 362,25  
29/06/2018 368,5  
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019    
09/08/2019    
16/08/2019    
23/08/2019    
30/08/2019    
06/09/2019    
13/09/2019    
20/09/2019    
27/09/2019    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 170 €/t août/sept. ; 172,50 €/t oct./déc. ;
173,50 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 170 €/t août/sept. ; 172,50 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 169 €/t août/sept. ; 172 €/t oct./déc.
R. Nantes : 168 €/t août/sept. ; 172 €/t oct./déc.
R. Saint-Nazaire : 168 €/t août/sept. ; 172 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 168 €/t août/sept. ; 172,50 €/t oct./déc.
Fob Moselle : Meunier : 162 €/t août/sept. ; 167 €/t oct./déc.
DP. Beauce : BPMF : 168 €/t août/sept. ; 168,50 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 157 €/t août/sept. ; 159 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 157 €/t août/sept. ; 159 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 158 €/t août/sept. ; 160 €/t oct./déc.
Fob Moselle : 146 €/t août/sept. ; 153 €/t oct./déc.

Maïs

R. La Pallice : 166,50N €/t août/sept. ;
NR : 174N €/t oct./nov.
R. Bordeaux : 166,50N €/t août/sept. ;
NR : 174N €/t oct./nov.
Fob Rhin : 168 €/t août/sept ;
NR : 168 €/t oct./nov. ; 176 €/t janv./juin
R. Bretagne : 185,50 €/t août/sept.

Oléagineux


Colza

Rendu Rouen : 373 €/t juil./sept. (var. +9,0 €/t) ;
376 €/t oct./déc. (var. +8,0 €/t)
Fob Moselle : 380 €/t juil./sept. (var. +8,0 €/t) ;
382 €/t oct./déc. (var. +8,0 €/t)

Tournesol

Rendu Saint-Nazaire : 320 €/t juil./sept. (var. 0,0 €/t)
Bordeaux : 315 €/t juil./sept. (var. 0,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 867 $/t juil. (var. +22,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 763 $/t juil. (var. +11,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 746 $/t juil. (var. +6,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 550 $/t juil. (var. +7,5 $/t)

Tourteaux

Colza - Départ Rouen : 225 €/t juillet
Colza - Départ Grand-Couronne : 233 €/t juillet
Tournesol - Départ Montoir : 224 €/t juillet
Soja 48% OGM - Départ Montoir : 327 €/t juillet

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 56,28 $/baril (var. -0,6 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,11 $ (var. -0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 26 juillet variation*
Blé tendre, septembre 175,75 1,00
Maïs, août 179,50 1,50
Colza, août 380,00 8,00
Huile de Colza, septembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, septembre 210,00 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 26 juillet variation*
Blé tendre, septembre 164,81 3,43
Maïs, décembre 151,12 0,58
Soja, novembre 296,88 2,85
Huile Soja, déc. 570,03 9,61
Tourteaux de Soja, déc. 306,69 -4,81

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 26 juillet variation*
Canola, novembre 306,00 2,73

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-21/07
Cumul France
01/07-21/07
Blé tendre 584 635 68 657
Farine BT (val. prod.) 31 363 1 397
Blé dur 48 620 7 732
Orge 170 388 1 852
Maïs 27 676 2 622

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-21/07
Cumul France
01/07-21/07
Blé tendre 41 279 54
Farine BT (équiv. grain) 1 319 402
Blé dur 41 304 4
Maïs 1 241 403 1 338
Sorgho 533 -

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

171 067 t ont été chargées et déchargées
du 18 au 24 juillet 2019, dont :
 

Exportations : 168 067 t

  • Orge fourragère : 52 350 t (Iran)
  • Orge de brasserie : 69 968 t (Pays-Bas : 3 161 t ;
    Pologne : 4 400 t ;  Chine : 36 257 t ; Allemagne : 4 150 t ;
    Mexique : 22 000 t)
  • Blé tendre : 42 499 t (Algérie : 31 500 t ; Guinée : 10 999 t)
  • Pois fourrager : 3 250 t (Norvège)
     

Importations : 3 000 t

  • Orge de braserie : 3 000 t (Pays-Bas)

 


 


La Pallice

193 950 t ont été chargées
du 19 au 25 juillet 2019, dont :

  • Orge vrac : 106 100 t (Chine : 28 500 t ; A ordre : 22 600 t ;
    Japon : 55 000 t)
  • Blé vrac : 87 850 t (Portugal : 7 500 t ; Angola : 31 000 t ;
    Algérie : 27 350 t ; France : 22 000 t)