S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°45 - Vendredi 15 decembre 2017

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Céréales : en attendant la trêve des confiseurs


Blé tendre

L’USDA intègre dans son bilan de l’offre et la demande mondiale les derniers ajustements de l’Union Européenne et du Canada et relève ainsi son estimation de la récolte mondiale de 3 Mt, laissant pour le moment inchangé ses prévisions pour l’hémisphère sud. Ces ajustements mineurs n’ont eu guère d’effets sur le marché du blé à Chicago qui avait déjà fortement réagi la semaine passée aux chiffres canadiens.  

En France, l’ambiance reste morose. Logiquement FranceAgriMer baisse à nouveau ses prévisions d’exportations vers Pays Tiers de 400 kt. Toutefois, avec seulement 3 Mt de chargements réalisés début décembre, le nouvel objectif à 9,5 Mt parait encore optimiste.  Cela veut dire qu’il faudrait charger 6,5 Mt au cours des 6 prochains mois …  Point positif, un premier bateau de blé de qualité (12,5% de protéines, 77kg/hl de PS, 170 s de Hagberg,
26% de gluten humide) pour l’Arabie Saoudite devrait arriver prochainement. Deux bateaux pourraient bien avoir été vendus et sont attendus en tout début d’année. «Le potentiel de blé tendre hard vers l’Arabie saoudite représente 300 000 à
400 000 t» pour 2017-2018, a signalé Olivia Le Lamer, adjointe au chef de l’unité grains et sucre. Une vente inédite, liée à la « qualité particulière» de la moisson 2017 et à la «concurrence moindre» du Nord de l’Europe, l’Allemagne subissant une récolte dégradée.

En effet, entre un marché intérieur allemand plus rémunérateur que l’export et des difficultés logistiques suite notamment à la tempête Hanna qui a sévi sur le nord-ouest de l’Europe, l’activité au départ de l’Allemagne et des Pays Baltes est actuellement ralentie. Ainsi, la France s’invite sur le marché de prédilection de ces deux voisins, permettant à l’Europe de rester dans la course sur la scène internationale.

Autre facteur d’optimisme, le fret reste toujours orienté à la hausse, ce qui pourrait être un avantage par rapport à nos concurrents de l’hémisphère sud. Quant à l’euro il s’effrite à nouveau ces derniers jours.  Des paramètres qui pourraient peut-être apporter un petit coup de pouce ponctuel dans un tableau qui reste malgré tout bien lourd.

Orge

L’orge française n’est plus compétitive sur la scène internationale. La probabilité de voir la Jordanie ou l’Iran s’approvisionner en orge française lors de leurs prochains achats parait faible. FranceAgriMer diminue d’ailleurs ses prévisions d’exportations vers Pays-Tiers de 300 kt. Le manque de dynamisme des exportations de malt se fait également ressentir ces derniers mois. Ainsi, le stock de report s’alourdit et est maintenant estimé par FranceAgriMer à 1,1 Mt.

Maïs

Le cours du maïs à Chicago poursuit sa baisse et est à son plus bas niveau depuis plus de six mois.  Le rapport de l’USDA sur l’offre et la demande mondiale n’a pas apporté d’éléments nouveaux. Les disponibilités mondiales continuent à peser sur les cours. Le ministère de l’agriculture américain reconduit ses prévisions de production pour les principaux producteurs d’Amérique du sud. Pour le moment, les mauvaises conditions climatiques en Argentine n’apparaissent pas suffisamment significatives pour apporter un soutien au marché mondial. Toutefois, l’inquiétude des producteurs face à la sécheresse limite les offres et commence à soutenir les cours sur le marché intérieur.

En France, le cours du maïs cède plus de 2 €/t pour des livraisons décembre-janvier.  FranceAgriMer augmente sa prévision de production de 500 kt à 13,2 Mt, mais ce chiffre reste toujours inférieur aux estimations du marché. Rappelons toutefois que le chiffre de récolte de FranceAgriMer ne tient pas compte du maïs humide. Quant au Ministère de l’Agriculture, il confirme un rendement moyen national à 100qx/ha.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2016 R2017
24/06/2016 155  
01/07/2016 152  
08/07/2016 157  
15/07/2016 162  
22/07/2016 167  
29/07/2016 164  
05/08/2016 164  
12/08/2016 166  
19/08/2016 164  
26/08/2016 162  
02/09/2016 158  
09/09/2016 156  
16/09/2016 157  
23/09/2016 160  
30/09/2016 160  
07/10/2016 158  
14/10/2016 161  
21/10/2016 162  
28/10/2016 163,5  
04/11/2016 162  
11/11/2016 161  
18/11/2016 167  
25/11/2016 167  
02/12/2016 162  
09/12/2016 163  
16/12/2016 166  
23/12/2016 166  
30/12/2016 167  
06/01/2017 169,5  
13/01/2017 169 170,5
20/01/2017 169 170
27/01/2017 169 168
03/02/2017 168,5 169
10/02/2017 170 169
17/02/2017 171,5 171
24/02/2017 171,2 172
03/03/2017 173 172
10/03/2017 169 167
17/03/2017 167 164
24/03/2017 162 161
31/03/2017 157,5 159
07/04/2017 156 159
14/04/2017 159,5 162
21/04/2017 156 162
28/04/2017 160 162
05/05/2017 158 160
12/05/2017 155 165
19/05/2017 152 157
26/05/2017 152 158
02/06/2017 151 158
09/06/2017 150 162
16/06/2017 152 162
23/06/2017   164
30/06/2017   165
07/07/2017   169
14/07/2017   166
21/07/2017   163
28/07/2017   165
04/08/2017   159,5
11/08/2017   159
18/08/2017   153
25/08/2017   152
01/09/2017   152
08/09/2017   152
15/09/2017   154
22/09/2017   156
29/09/2017   158
06/10/2017   158
13/10/2017   155
20/10/2017   155
27/10/2017   157,5
03/11/2017   158
10/11/2017   155,5
17/11/2017   154
24/11/2017   155
01/12/2017   154
08/12/2017   153,3
15/12/2017   153
22/12/2017    
29/12/2017    

Graphe de la semaine

Cours des céréales françaises



colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Hausse des surfaces de colza en France

Le ministère de l’Agriculture a annoncé selon Agreste une hausse des surfaces de colza en France pour la récolte 2018 de 9,5 % sur un an à 1,54 Mha. La progression des cours du colza, tirés par une demande mondiale soutenue, pourrait expliquer cette hausse des surfaces qui atteindrait 10,6 % dans le Centre et 70,5 % en Lorraine après les fortes baisses de surfaces enregistrées dans ces régions à l’automne 2016. En effet, les cours du colza en nouvelle campagne progressent tandis que les cotations récolte 2017 se replient. De plus, la graine oléagineuse européenne continue de faire face à la déprime conjoncturelle du marché des huiles et notamment celle de l’huile de palme dont les stocks malaisiens sont ressortis supérieurs aux attentes (soit plus de
16 % à fin novembre), au plus haut depuis deux ans. Cela s’explique par une demande en berne et des exportations en repli de 12 % par rapport au mois d’octobre.

Le marché de la graine de soja revient en revanche tester sa zone de support à Chicago et s'affiche ainsi proche des plus bas depuis un mois, ceci dans un contexte de poursuite du repli des cours de l'huile de palme et une activité export toujours challengée par les origines sud-américaines. Les exportations du Brésil en 2017 marquent en effet un record et les prévisions de récolte pour l'an prochain pourraient renforcer ce potentiel.

Les cours de la graine de tournesol repartent à la baisse à Bordeaux après une stabilité observée durant les dernières semaines. Pourtant, l’huile de tournesol continue d’être la seule huile végétale dont les cours parviennent à bien se tenir ces derniers temps. En effet, la prime de l’huile de tournesol par rapport au palme s’affiche sur des niveaux assez élevés à Rotterdam.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2016 R2017
24/06/2016 359  
01/07/2016 358,5  
08/07/2016 350  
15/07/2016 357  
22/07/2016 363,5  
29/07/2016 358  
05/08/2016 361,25  
12/08/2016 370  
19/08/2016 379,75  
26/08/2016 376,5  
02/09/2016 373,75  
09/09/2016 382,25  
16/09/2016 370,5  
23/09/2016 380,75  
30/09/2016 378,75  
07/10/2016 378  
14/10/2016 384,5  
21/10/2016 395,75  
28/10/2016 405,25  
04/11/2016 399  
11/11/2016 397  
18/11/2016 395,25  
25/11/2016 409  
02/12/2016 412,18  
09/12/2016 416  
16/12/2016 424,75  
23/12/2016 417,25  
30/12/2016 415,25  
06/01/2017 424  
13/01/2017 420,5  
20/01/2017 424,25  
27/01/2017 425  
03/02/2017 418  
10/02/2017 425,25  
17/02/2017 433  
24/02/2017 420  
03/03/2017 424,25  
10/03/2017 420  
17/03/2017 411,75 373,75
24/03/2017 409,5 370
31/03/2017 399,5 366,5
07/04/2017 406 367,25
14/04/2017 401,5 368,75
21/04/2017 400,75 366,75
28/04/2017 401,5 367,5
05/05/2017 391 372,75
12/05/2017 394,75 373
19/05/2017 359,75 362,50
25/05/2017   358
02/06/2017   347,75
09/06/2017   360
16/06/2017   359.75
23/06/2017   356
30/06/2017   359
07/07/2017   366.25
13/07/2017   367,50
21/07/2017   366,0
28/07/2017   362,50
04/08/2017   365
11/08/2017   366,5
18/08/2017   365,5
25/08/2017   369
01/09/2017   369,50
08/09/2017   365,00
15/09/2017   367,25
22/09/2017   368,00
29/09/2017   369,50
06/10/2017   370,50
13/10/2017   370,00
20/10/2017   366,50
27/10/2017   368,50
03/11/2017   377,25
10/11/2017   366,50
17/11/2017   379,00
24/11/2017   374,25
01/12/2017   367,75
08/12/2017   365,50
15/12/2017   357
22/12/2017    
29/12/2017    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 153 €/t janv./mars ; 153 €/t avril/juin
NR : 160 €/t juil. ; 161 €/t août/sept. ; 164 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 153N €/t janv./mars ; 153N €/t avril/juin
Base Creil : 148 €/t janv./mars ; 149 €/t avril/juin
R. La Pallice : 154 €/t janv./mars ; 155 €/t avril/juin
R. Bretagne : 154 €/t janv./mars
Fob Moselle : 151 €/t janv./mars
Eure et Loir : 145 €/t janv./mars

Orge

R. Rouen : 146 €/t janv./mars
Dunkerque : 147 €/t anv./mars
Fob Moselle : 145 €/t janv./mars
Creil : 143 €/t janv./mars

Maïs

R. Bordeaux / La Pallice  : 148 €/t janv./mars ;
151 €/t avril/juin
Base Creil : 143N €/t janv./mars
Fob Rhin : 159 €/t janv./mars ; 159 €/t avril/juin
R. Bretagne : 160 €/t janv./mars
CD. Départ Beauce : 145 €/t janv./mars
Eure et Loir : 147N €/t janv./mars ; 150N €/t avril/juin

Oléagineux


Colza

Rouen : 348 €/t janv./mars (var. -10,50 € t)
Moselle :  357 €/t janv./mars (var. -9,50 €/t) ;

Tournesol

St-Nazaire : 320 €/t janv./mars (var. 0,0 €/t)
Bordeaux : 315 €/t janv./mars (var. -5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 892,0 $/t nov./janv. (var. -28,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 861,0 $/t nov. (var. -6,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 788,0 $/t déc.(var. +10,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 660,0 $/t nov. (var. -28,0 $/t)

Tourteaux

Colza - France (Rouen) : 198 €/t déc./Jan (var. -3,0 €/t)
Colza - Anvers : 190 €/t déc./Jan. (var. -2,0 €/t)
Colza - Allemagne (Rhin) : 182 €/t Jan. (var. +10,0 €/t)
Tournesol - Bordeaux : 188 €/t Jan. (var. -4,0 €/t)
Soja 48 Brésil - C départ Gand (48% Brésil) : 327 €/t déc./janv. (var. -7,0 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 57,1 $/baril (var. +1,3 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,18 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 14 déc. variation*
Blé tendre, mars 160,00 -0,75
Maïs, janv. 151,00 -2,75
Colza, fév. 358,00 -7,50
Huile de Colza, mars 731,50 0,00
Tourteaux de Colza, mars 186,00 -1,00

 

CME Europe
(€/t) 14 déc. variation*
Blé tendre, déc. 156,75 0,00

 

CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 14 déc. variation*
Blé tendre, mars 131,34 -1,01
Maïs, mars 117,24 -1,01
Soja, janv. 303,89 -7,66
Huile Soja, déc. 625,20 -1,32
Tourteaux de Soja, déc. 302,99 -11,21

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 14 déc. variation*
Canola, janv. 328,87 -8,40

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-14/12
Cumul France
01/07-14/12
Blé tendre 9 013 788 2 902 119
Farine BT (val. prod.) 387 057 88 673
Blé dur 310 521 149 162
Orge 2 372 235 893 906
Maïs 401 134 54 748

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-14/12
Cumul France
01/07-14/12
Blé tendre 1 364 851 2 899
Farine BT (équiv. grain) 16 150 4 100
Blé dur 882 637 40 146
Maïs 6 416 629 4 804
Sorgho 62 505 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

110 790 t ont été chargées
du 7 au 13 décembre 2017, dont :

Exportations : 110 790 t

  • Blé tendre : 91 453 t (Algérie : 85 053 t ; Israël : 6 400 t)
  • Pulpe de betterave : 3 300 t (Royaume-Uni)
  • Tourteaux de colza : 3 037 t (Portugal)
  • Orge de brasserie : 13 000 t (Afrique du Sud)

 



La Pallice

60 440 t ont été chargées
du 7 au 14 décembre 2017, dont :

  • Orge vrac : 25 000 t (Tunisie)
  • Blé vrac : 35 440 t (Espagne : 5 100 t ; Angleterre : 4 000 t ;
    Côte d'Ivoire : 26 340 t)